ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche

Page créée le 27/04/2006 *

Réalisations de PMC  (Processeurs Multi Carburants) ou Systèmes G selon Paul Pantone, en France, Belgique, Canada, Tunisie, Egypte...

Chaque montage de PMC Pantone est fait sous la responsabilité des expérimentateurs et utilisateurs.

En France - Allier

01.04.2006

Par Michel David

 

Groupe électrogène: détail GE5

 

Groupe Honda de 2 kW

 

 

Réacteur plat Michel David sur G.E.5

Système inspiré des travaux de Paul Pantone

et maintenant protégé pour que personne ne puisse en tirer une quelconque exclusivité : il est donc offert à tous

suivant la tradition Quanthomme ;-)

Dernière minute       Dernière minute       Dernière minute

Ce groupe va être présenté au public le Dimanche 03 Juin 2007 lors du salon Eco-Attitude orgnaisé par le PIJ de Cusset

 

Ce groupe a été présenté au public le Dimanche 30 avril 2006, lors d'une foire eco-bio à Franchesse, dans le 03, près de Bourbon l'Archambault.

Avant toute chose, nous vous recommandons de prendre connaissance de ce petit film, en  cliquant sur G.E. Michel David (3,93 Mo)

Autour du groupe électrogène : Michel David, Hervé F., Michel Schmit, Bernadette et Jean Soarès

Nous avons choisi ce court extrait montrant le passage de l'essence au fuel. On remarque qu'au démarrage sur l'essence, il n'y a pas d'émissions au niveau du pot d'échappement...et pas davantage quand on fonctionne avec le fuel...

Avec des branchements de lampes comme charges (cela va être refait bientôt ) nul doute que l'on ne verra pas de changement dans le régime moteur, comme cela a été le cas lorsque des lampes ont été branchées sur ce même groupe qui tournait avec le montage montré dans la page 14 de Michel David.

Explications

A partir du réacteur classique de Pantone, Michel David a eu l'idée de créer un réacteur plat, où sont ménagés 5 espaces de 0,75mm, qui remplacent la tige et le tube intérieur, ce qui offre une grande surface de frottement des gaz accélérés par l'obturateur-distributeur rotatif.

Chacun trouvera une bonne méthode pour faire ses espaces. Michel David s'est servi de tubes de fer qu'il a aplatis, pressés, en introduisant dedans une lame métallique pour  garder l'espace voulu.  N'oubliez pas de récupérer vos lames ... ;-))

Ce réacteur pourrait être répliqué en utilisant d'autres matériaux ( nickel...) . M. David pense que le cuivre par exemple, même s'il n'était pas recommandé pour faire des " Pantone" pourrait cependant donner de bons résultats, (eh! oui, il y en a encore des choses à comprendre en creusant le dossier Pantone !) 

Longueur du réacteur : 22 cm

Longueur de l'enveloppe de la partie chauffée : 17 cm

Section : 4 x 2,7 cm

 

Grâce à ce réacteur, Michel David démontre (si besoin était) le bien-fondé de tout ce qu'il a donné comme conseils dans ses pages.

Le carburant choisi passe par un carburateur modifié pulvérisant le carburant, qui passe dans le réacteur et arrive sous forme de gaz dans le moteur.

Muni de ce réacteur et d'un obturateur-distributeur (voir les premières expérimentations faites avec ce système dans les pages de Michel David, surtout la page 14), on peut faire tourner sans problème un groupe électrogène au fuel, avec ou sans adjonction d'eau.

Quand on travaille avec ce dispositif d'obturation, on comprend encore mieux la nécessité d'une très bonne aspiration. La preuve en est que la coupure du système d'obturation fait fumer très vite le moteur du groupe électrogène qui fonctionnait parfaitement au fuel sans qu'on touche à l'obturateur.

Ce réacteur est en fait un multi-réacteur. Ici, il est présenté avec une ouverture de toutes les lumières pour une installation fixe.

Dans le cas d'une utilisation sur véhicule, il suffit d'un système obturant ou ouvrant progressivement chaque lumière pour obtenir une souplesse d'alimentation du moteur selon les besoins. Ce système, très simple à réaliser pour des professionnels,  peut être purement mécanique ou bien électromécanique.

Il est très important que le réacteur soit bien isolé pour conserver une température constante, sinon les différences de températures occasionnées dans chaque lumière peuvent amener un décalage dans la réponse - moteur.

 

 

Le passage de l'essence au fuel se fait sans que le moteur du groupe manifeste quoi que ce soit.

Ce montage, prouve, à lui seul, qu'il se passe quelque chose : il y a bel et bien une réaction qui fait que le fuel est accepté par le moteur.

Faut-il rappeler encore que le moteur n'émet pas de pollution visible : pas d'odeur, pas de fumée

Le moteur est donc alimenté par un gaz. C'est ce gaz nettement mis en évidence (pas forcément de l'hydrogène pur, mais un gaz certainement très hydrogéné) qui sort du réacteur Pantone et qui est tout juste visible dans l'expérience sur le petit brûleur de démonstration que l'on voit dans la page 8 de Michel David.

 

 

 

D'autres images

 

Certains voudraient encore que l'on donne des plans cotés...

Mais, faut-il rappeler que Monsieur Michel David tient énormément à ce que chaque expérimentateur (muni d'une certaine habileté et connaissance en mécanique)  exerce sa compréhension sur ce qui se passe dans les systèmes des réacteurs Pantone et fasse SA propre adaptation convenant à SON moteur.

C'est pour cela qu'il a pris la peine de donner généreusement des conseils dans les 95 pages déjà publiées : ça ne paraît pas, mais c'est du travail de préparer des pages en exprimant avec simplicité ce qui est parfois assez compliqué et qui ne fait pas forcément de l'enseignement classique !

Aussi, quand il a appris que certaines personnes indélicates, en France, copient tranquillement ses pages et les revendent sous leurs noms, il a trouvé ça un peu fort, et  vous le penserez certainement aussi. Paul Pantone, qui a fait faire des traductions en anglais des pages de Michel David pour ses élèves, a eu, lui, la correction de ne pas éliminer son nom.

Nous remercions une fois de plus Michel David, comme l'ont fait dans des termes très sympathiques et élogieux dans notre volumineux courrier, de très nombreux expérimentateurs de systèmes Pantone ou à la Pantone ou simplement des lecteurs appréciant le site avec son "Quanthommien-Pantonien" célèbre!

* date historique, n'est-ce pas ? Michel ;-))