ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche

Page créée le 28/12/2007- mise à jour le 27/01/08

Réalisations de PMC  (Processeurs Multi Carburants) ou Systèmes G selon Paul Pantone, en France, Belgique, Canada, Tunisie, Egypte...

Chaque montage de PMC Pantone est fait sous la responsabilité des expérimentateurs et utilisateurs.

En France - 25/11/2007
par Sergio
sleac@orange.fr

Automobile :  détails AUT37

Volkswagen -  Coccinelle 1303

 

Commentaires de Sergio au 25/11/2007

Je viens de "Pantoniser" une cox 1303 de 1974. Le moteur moribond vient dans un premier temps de gagner en souplesse d'une manière surprenante. Pour le moment tout est en rodage je vous tiens au courant des mesures tests etc. une petite photo de l'ensemble, super compacte en raison du peu de place disponible. Je remercie d'avance Joseph Traipoint, car c'est sur son plan que j'ai travaillé en adaptant pour ma Délire (c'est le nom de la cox).

Cela fait 6 ans que je vous suis sur le site mais je ne sentais pas comment adapter, jusqu'à l'aut26 et 27. Merci c'est le plus beau de mes challenges.

Je vise en priorité la non pollution, le reste gain de puissance et économie sont pour moi secondaire. A chacun de se faire sa raison pour "Pantoniser." Sergio

 

Quelques explications sur mon GV (914ko) Pantovap.

 

Je me suis inspiré du Pantovap de Joseph Traitpoint  (aut26 et aut27), que je remercie par ce courrier. *

Son système sans bulleur me ravit. En effet sur la Cox ( le plus simple des moteurs, après la Deudeuche) pas d’eau de refroidissement (comme la 2cv) donc pas de durite. Du coup le bulleur traditionnel est difficile à mettre en place. Voilà des années, (6 exactement) que je suis Quanthomme à la recherche du Graal. Et voilà que tout arrive. le schéma de principe est gardé, mais il y a peu de place dans le compartiment moteur. J’ai donc fait un GV super compacte. Avec l’aide de mon épouse, nous avons fait des gabarits pour être sûr que cela passe : bois, tube etc. Une fois les dimensions maximales établies place au métallo que je suis (très aidant). Il s’agit d’un proto car d’essais en erreurs, plusieurs coupes, recoupes ont été nécessaires.

La tige réacteur fait 18 cm, en acier doux rond diamètre 14 mm, centrée par 3 points de soudure, mais ce n’est pas top, préférez la tige filetée sortant à l’extérieur du GV vue sur le site. Cela élimine les obstacles. Le numéro 2 sera ainsi. Ce réacteur est dans un tube chauffage de 15/21, en réalité il fait 16mm à l’intérieur, ce qui fait 1mm  de passage autour de la tige.

La chaudière qui remplace donc le bulleur est comme sur le plan de Joseph sous le réacteur. Elle est constituée dans sa partie basse de tube chauffage 26/34, car c’est le diamètre des conduits d’échappements du moteur. Les gaz sont canalisés dans la partie haute par du tube carré de 40mm (facilité des coupes). Le peu de place entre sortie moteur et entrée pot d’échappement a posé des problèmes résolus par des coudes de chauffage de 26/34 petit rayon et grand rayon. Les coxeux comprendront !

Un seul cylindre dérivé ne suffit pas à chauffer suffisamment la chaudière, j’ai donc remodifié et piqué un 2ème cylindre et là ça marche, chaud devant.

La chaudière est constituée : du tube 26/34 passage des gaz puis d’un tube de 40/49 en extérieur. Soit une cuve de 3mm sur un pourtour de 40mm. La hauteur d’eau est réglable par un carbu de tondeuse modifié (comme le réservoir d’une toilette). La conformation du pot d’une cox oblige à un retour des gaz dans la même chicane (sinon bruit d’enfer, faut que ça chauffe mais quand même). Du coup le retour des gaz proche de l’aller,  me sert à chauffer encore plus fort le réacteur et la chaudière. Je pense encore améliorer le rendement par un modèle plus enveloppant. Notez bien que pour le moment le GV n’est pas isolé nous sommes en décembre, mais cela sera fait, il faut que le moteur refroidisse (because air only). La sortie plasma va directement au dessus du carburateur après un trajet de 10 cm ce qui fait une très forte chaleur. Des coudes chauffages 15/21 assurent le transfert.

 Mon souci majeur a été de faire chauffer très vite le GV car j’utilise la cox pour mon travail tous les jours, 4 fois par jour, mais que pour 4 kms à la fois, soit 16 km par jour.

Cela rend très difficile les tests d’efficacités, mais ma situation est ce qu’elle est, et cela rend le challenge encore plus intéressant. Battre sur leur terrain les catalytiques qui ne chauffent qu’au bout ¼ d’heure., alors qu’il me faut moins de 10 mn pour faire mon trajet.

Comme je vous l’ai dit je suis en test, et pour le moment le moteur de 100 000 km a repris du couple presque instantanément. Je ne pense pas que l’action GV soit pour quelque chose durant les 2 premières minutes, mais plutôt l’injection d’air très chaud via le réacteur.** L’action GV arrive après, la vapeur continuant de sortir par l’aspiration d’air, au dessus de la chaudière à l’arrêt du moteur. Cet évent fait 13mm de diamètre et est situé 3 cm au dessus du niveau d’eau. J’ai testé  l’aspiration avec une allumette (attention), une cigarette peut  pour une fois servir à quelque chose.

L’ensemble est réalisé en acier ordinaire, soudé au semi automatique, mais il est sûr que la partie chaudière serait mieux en inox. Pour ce  prototype, le faible coût des matériaux est intéressant. Un 2ème modèle est à l’étude, en gommant bien évidemment tous les tâtonnements du numéro 1.

N’hésitez pas à critiquer en + ou en – cela ne peut que nous faire avancer.

Nous sommes (mon épouse et moi-même) très heureux de participer à lutter contre l’hypocrisie industrielle et mercantile.

 Coxialement ou Cox Allemandes (nous en possédons 3) -

Sergio et Lydie

* Merci aussi à Joseph qui a accepté de répondre à nos lecteurs intéressés : c'est tellement mieux quand les "Pantoneurs" peuvent communiquer en direct !
* * Michel David a bien parlé de la chaleur dans ses pages de conseils...


Commentaires de Sergio au 27/12/2007

Je suis prêt à répondre à toutes questions.

Pour le moment je ne constate que 2 choses : plus du tout de fumée et gain de puissance. La conso n'est pas à l'ordre du jour, car les multiples essais et démos en statique faussent toutes mesures, mais promis je vous tiens au courant.
Je vous rappelle qu'un 2éme montage de prise de chauffage, prend une 2ème pipe d'échappement(en dessous de la 1ère), mais je n'ai pas de photo de ce montage.

 

Carbu modifié à niveau constant

 

Cuve à niveau constant en place

 

Prise chauffage 1er montage

Système fini

Réserve d'eau

Peu de place mais tout passe !

 

Merci Sergio pour ce reportage sur la Cox équipée de son système Pantone ! Certains lecteurs nous avaient demandé si des Coccinelles avaient été ainsi équipées : ils ont maintenant un exemple sur lequel travailler, d'autant que Sergio accepte de répondre à leurs questions.


Commentaires de Sergio au 19/01/2008

"La cox fonctionne très bien MAIS : le contrôle antipollution n'est pas bon, en terme de données chiffrées par l'appareil. ;-(

En effet si elle ne fume plus du tout, et tire beaucoup mieux, le test est mauvais. En fait, à l'utilisation (roulant) la chaudière fabrique de la vapeur, car la chaleur est suffisante en charge moteur, pas au ralenti, condition du test.

Donc nouvelle modif, j'ai pris les 4 cylindres pour chauffer la chaudière et la, même au ralenti il y a vapeur en excès. Il faut dès le départ d'un chantier prendre l'échappement des 4 cylindres. La cox n'a pas de collecteur 4 en 1, alors il faut pas mal bricoler. Un nouveau test sur banc va suivre...Amicalement Sergio"

Donc à bientôt !