ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 14/02/2012

ENFIN LE GENERATEUR QU'ON ATTEND DEPUIS SI LONGTEMPS ?

Un générateur qui est en numéro 1 dans le Top des technologies à énergie libre sur ce site permet d'espérer des jours meilleurs. Les premières livraisons de 200 appareils (pour l'Afrique du Sud) sont prévues pour Mars 2012.

Sterling D. Allan va prochainement en dire plus sur le générateur de Sam qu'il ramène avec lui pour le tester. Ce générateur de 5kW (faisant partie d'un lot de 7 prototypes pouvant aller jusqu'à 60 kW) est du type solid-state "sans pièces en mouvement"  Il capte l'énergie dans l'environnement comme Tesla l'avait décrit et à ce qu'on en sait il se rapproche de la technologie Bedini/Bearden. Sterling D Allan dont l'activité et l'implication dans PESN (Pure Energy Systems News)  n'est plus à démontrer (quel boulot il fait!) va publier des nouvelles fraîches sur son site une fois rentré d'Afrique du Sud grâce à ce générateur qui lui a même été offert.

Merci à Pascal Leblay, lecteur attentif du site PESN

.Lire http://pesn.com/2012/02/07/9602034_Fund_Drive_for_S._Africa_Trip_to_See_New_Number_1_Free_Energy_Technology/


LE GENERATEUR A EAU DU DR KHE

Un générateur qui fonctionne à l'eau, breveté sous le nom de Nguyen Chanh Khe, vice président du Centre de R&D de HCM City High-tech Park.

De l'eau dans chaque récipient, plus des additifs, substances chimiques inodores utilisant la nanotechnologie, et le mélange se met à bouillir. Une minute plus tard, la lampe s'allume, le ventilateur tourne.  Ces additifs peuvent libérer l'hydrogène et ensuite s'allier au processus catalytique pour séparer électron et proton H+ en hydrogène. L'ensemble du montage produit du courant continu redressé ensuite en alternatif. Selon le Dr Khe, un appareil de 300W tournant plusieurs heures coûterait très peu (5cents). Ce procédé ne génère pas de pollution (sonore en particulier) et peut fonctionner aussi avec de l'eau de mer et même des eaux ménagères usées.

Une société dont le Dr Khe tait le nom va commercialiser en accord avec le centre de recherches qui va revoir le générateur pour l'alléger, et construire une usine. Plus de 500 distributeurs sont prévus. Le générateur de 300W coûterait 6-8 million dong (1000 dong (5¢), le modèle domestique de 2000 W est prévu au prix de 32 million de dong. Si tout va bien les premiers appareils seraient sur le marché en Juin 2012. Plus tard d'autres modèles ayant une capacité supérieure sont tout à fait possibles. La durée de vie des appareils est estimée à 5 ou 6 ans, la stabilité assurée pour 3 à 4 ans. Si un quelconque problème survenait le générateur peut être nettoyé, les pièces endommagées remplacées et l'eau utilisée peut redevenir de l'eau courante.

Lire  http://energy-free-now.blogspot.com/  et http://www.silverbearcafe.com/private/01.12/waterrun.html

Merci Laurent pour cette information


L'ECONOMIE CIRCULAIRE

"L’économie circulaire continue de faire des émules en Europe. Derrière ce concept, se cache un nouveau système de production, qui oblige les entreprises à penser le devenir des matières premières dès la conception de leurs produits....«L'économie circulaire est un terme générique pour une économie industrielle, qui est dans sa conception et son intention même, régénératrice et dans laquelle les flux de matière sont de deux types : les nutriments biologiques, qui doivent réintégrer la biosphère convenablement, et les nutriments techniques. Ceux-ci doivent être conçus pour être réutilisés, avec une haute qualité et sans nuire à la biosphère», rappelle Ellen MacArthur. L’économie circulaire tend vers l’utilisation des énergies renouvelables, cherche à éliminer les produits chimiques toxiques et vise un recyclage optimal du produit en fin de vie. "

Lire http://www.journaldelenvironnement.net/article/quand-l-economie-tourne-rond,27351


NUCLEAIRE : L'EXEMPLE ALLEMAND

"La foule était dense, ce 25 janvier, dans l’amphithéâtre du Kursaal de Dunkerque —où se déroulent les 13e Assises de l’énergie— pour la présentation du nouveau modèle énergétique allemand. «Un modèle, rappelle Christian Hay du Conseil allemand pour l’environnement, qui n’a rien du revirement tel qu’il a été présenté en France» ... tout a commencé, en 2002, par la décision prise par le précédent gouvernement, socialo-vert, de sortir du nucléaire en 2022...Cette politique ambitieuse repose sur deux piliers. D’une part, la priorité donnée aux électrons produits –essentiellement– par les centrales éoliennes et photovoltaïques sur ceux générés par les installations classiques. «De ce fait, ce n’est plus aux installations renouvelables de s’adapter aux système, mais c’est au système électrique tout entier de s’adapter aux renouvelables» Secteur des renouvelables, qui emploie déjà 300.000 personnes en Allemagne»... Parallèlement à la révision de son mix énergétique, Berlin réalise d’importants programmes de maîtrise de la demande: 600.000 prêts pour des travaux d’isolation sont accordés à des particuliers et 100.000 opérations lourdes de requalification sont lancées chaque année.

Lire    http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-exemple-allemand-inspire-les-assises-de-l-energie,27227


EOLIEN

"Les industriels de l’éolien sont prêts. Mais plus que jamais leur choix stratégique et leur activité dépendent de décisions que les gouvernements ne sont pas prêts à prendre."

Lire   http://www.journaldelenvironnement.net/article/eolien-offshore-les-decisions-gouvernementales-se-font-attendre,27507

Certes on préfèrerait (et de loin) la production éolienne décentralisée,, à l'échelle individuelle ou de quartier ou de communes ou communautés de communes, mais si  on demandait aux victimes de Fukushima de choisir entre un parc d'éoliennes et la centrale, on devine leur réponse.


NUCLEAIRE FRANCAIS

"Les recommandations de l’ASN en matière de travaux ne s’accompagnent pour le moment ni d’un calendrier précis, ni d’un budget défini ; l’ASN a toutefois demandé à EDF de fournir d’ici 6 mois un « noyau dur », soit un ensemble de dispositions matérielles et organisationnelles permettant de contrer la progression d’un accident grave. Le président de l’ASN, M. Lacoste, évoque par exemple une mise en place de « diesel d’ultime secours » pour chaque réacteur, mais « pas avant 2018 ». Et en attendant… on prie ?...une très récente étude des énergéticiens de l’association Global Chance, estime qu’une sortie totale du nucléaire coûterait 60 milliards d’euros de moins qu’une poursuite du programme nucléaire français. La sortie du nucléaire, comme l’a démontré notre voisin allemand, serait beaucoup plus légère pour les finances publiques, tout en permettant la régénération du tissu économique et industriel français, en créant au passage d’ici 2020 plus de 600 000 emplois qualifiés non délocalisables."

Lire  http://groupes.sortirdunucleaire.org/Stress-tests-des-reacteurs-EDF-pas

Le rapport « Evaluation Complémentaire de Sûreté » que vient de rendre public l’ASN est terrifiant. Il confirme ce que le CAN84 dénonce depuis plusieurs années : toutes les installations nucléaires de Provence représentent une menace permanente pour nos territoires et la population. Le Président de l’ASN comme le Directeur de l’IRSN affirment qu’on ne peut plus exclure un accident nucléaire majeur en France.

Lire http://www.wikistrike.com/article-nucleaire-un-rapport-terrifiant-97506645.html

 La facture du nucléaire. La Cour est parvenue à chiffrer le coût de l’installation du parc nucléaire jusqu’à aujourd’hui. La facture s’élève à 188 milliards d’euros, soit 49,5 euros le mégawatt-heure (MWH). ...« La particularité du nucléaire est qu’une partie importante des coûts est reportée dans l’avenir, avec un chiffrage par nature incertain », Le rapport tente aussi d’évaluer les coûts à venir de ce parc, notamment pour la gestion des déchets et le démantèlement des centrales. Bilan : 40 milliards d’euros, au moins. La Cour confirme en effet de nombreuses incertitudes sur ces données, livrées par les exploitants eux-mêmes.

Michelle Rivasi dit : "« La Cour des comptes brise publiquement le mythe d’un nucléaire évalué à 30 euros par mégawatt-heure (MWh) il y a quelques années, puis réévalué après publication du rapport Champsaur à 42 euros par MWh. Le coût du nucléaire actuel serait de 50 euros par MWh. Mais étant donné que la Cour des comptes n’a pas inclus le coût de la recherche publique dans ses calculs (38 milliards d’euros), le coût s’élève en fait à 58 euros/MWh. Et encore, cette actualisation des coûts ne comprend ni le prix de l’assurance des centrales, ni celui de Superphénix, ni même celui des anciens réacteurs graphite-gaz. Par ailleurs le coût du MWh sortant de l’EPR est dorénavant estimé entre 75 et 90 euros, ce qui met l’éolien au même niveau de compétitivité économique. » 

Lire http://www.terraeco.net/Nucleaire-la-Cour-des-Comptes,41718.html

Chauffage électrique : le principal responsable des pics de consommation. Ce ne sont pas les anti-nucléaires qui le disent mais RTE, Réseau de transport d’électricité, la filiale d’EDF chargée de veiller à l’équilibre entre consommation et production. Dans son rapport annuel 2011, elle indique : « L’usage du chauffage électrique augmente la sensibilité de la consommation aux températures froides".... Deuxième problème de cette production : elle entraîne beaucoup de pertes. En effet, le circuit de production de chaleur via l’électricité, principalement nucléaire, est plein d’embûches. Il faut d’abord que la centrale produise de la chaleur qui va être transformée en électricité. Mais cette électricité doit à nouveau être transformée via votre chauffage avant de vous réchauffer les mimines. Résultat : plus de 72% de l’énergie est perdue dans ce circuit. Un manque d’efficacité qui valent aux convecteurs électriques le surnom moqueur de « grille-pain »."

Si on n'était pas dans la mouise où on est, ces archives de l'INA seraient rigolotes.

Lire  http://www.terraeco.net/Pub-comment-EDF-a-vendu-le-grille,41843

La Cour des Comptes n’hésite pas à affirmer que « le principal producteur national de biodiesel, (Sofiprotéol, ndlr,) qui fut en situation quasi monopolistique jusqu’en 2008, en a retiré pendant cette période une rente de situation et un effet d’aubaine qui lui aurait rapporté 0,5 milliard d’euros. »...Les consommateurs y ont eux beaucoup perdu : la Cour calcule qu’ils ont supporté un surcoût de 3 milliards d’euros, tandis que la facture s’élève seulement à 820 millions pour l’Etat. Le tout alors qu’au plan environnemental, le bilan présenté est très mauvais. ...Les agrocarburants occupent beaucoup de terres agricoles, environ 6% de la surface agricole française, n’assurent pas l’indépendance énergétique, et le bilan en termes d’émission de gaz à effet de serre reste limité et contesté pour cette première génération."

Lire  http://www.terraeco.net/Chers-et-pas-verts-la-facture,41618.html


NUCLEAIRE A FUKUSHIMA

"Que faire des déchets de Fukushima? Dix mois après l’accident nucléaire, des montagnes de déchets s’accumulent le long du Pacifique. Par crainte de la contamination, les localités voisines rechignent à leur trouver un exutoire. ...Au nord de Fukushima, la préfecture la plus touchée est Miyagi, où sont toujours entassés 16 millions de tonnes de détritus, soit 4 fois plus qu’à Iwate."

Lire    http://www.journaldelenvironnement.net/article/que-faire-des-dechets-de-fukushima,27202

"L’hiver met à mal Fukushima ... Et la chute des températures n’est pas sans risque pour la sûreté et la radioprotection. Sous l’effet du gel, certaines canalisations de la centrale accidentée ont éclaté, libérant de l’eau, dont on ignore encore le niveau d’activité......Parallèlement, les études radio-écologiques, visant à établir un bilan des effets des radiations sur la faune et la flore, débutent....«Les autorités japonaises ont entamé des recherches sur des animaux et végétaux sauvages autour de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, afin d'étudier l'impact de forts rayonnements ionisants sur leurs gènes», a indiqué ce lundi 30 janvier un responsable gouvernemental."

Lire    http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-hiver-met-a-mal-fukushima,27310

"L’AIEA suggère au Japon de dialoguer avec la population  Une mission de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a jugé conformes à ses recommandations les contrôles effectués au Japon sur les réacteurs nucléaires, mais a appelé à davantage d'efforts pour recouvrer la confiance du public perdue depuis l'accident de Fukushima.... «Les instructions données par les autorités pour le processus d'examen concernant la sûreté des installations sont généralement (ndlr, souligné par nous) conformes aux normes de l'AIEA», a expliqué l'AIEA qui a effectué une tournée d'inspection de quelques réacteurs nucléaires et examiné le contenu des tests effectués via des simulations informatiques (ndlr, souligné par nous) pour contrôler leur capacité à encaisser des séismes et tsunamis... Ces stress tests, calqués sur le modèle de ceux effectués en Europe, sont censés apporter la preuve que les réacteurs nucléaires nippons, tous situés en bord de mer, sont parés face aux risques sismiques existant sur l'ensemble du territoire, grâce à diverses mesures nouvellement prises depuis la catastrophe de Fukushima... Actuellement, il ne reste que 3 réacteurs en service sur 54 et nul ne sait quand les unités susceptibles d'être relancées le seront, même si le gouvernement, qui souhaite un redémarrage rapide, en appelle à l'AIEA pour l'aider à convaincre le grand public. "

De la com, comme toujours

Lire    http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-aiea-suggere-au-japon-de-dialoguer-avec-la-population,27338


NUCLEAIRE EN JORDANIE

"Les Sud-Coréens construiront la centrale nucléaire jordanienne. Et de deux! Après avoir raflé le contrat nucléaire de la décennie, aux Emirats arabes unis, les Sud-Coréens récidivent... Un consortium international mené par le Sud-Coréen Kepco a remporté, lundi 30 01 2012, un contrat de 800 millions de dollars (607 millions d'euros) pour la construction d'une centrale électrique en Jordanie, a indiqué mardi la société publique dans un communiqué... Le consortium, qui comprend également le Japonais Mitsubishi et le Finlandais Wärtsilä, va construire une centrale de 600 mégawatts pour la Compagnie nationale jordanienne d'électricité, précise l’électricien et ingénieriste sud-coréen... 

Kepco détiendra 60% du projet, Mitsubishi 35% et Wärtsilä 5%."

Lire   http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-sud-coreens-construiront-la-centrale-nucleaire-jordanienne,27337


NUCLEAIRE : ITER

Iter financé en 2012 et 2013 conformément à l'accord de décembre dernier par le Conseil et le Parlement européens, la Commission a adopté ce vendredi 27 janvier, un projet rectificatif pour assurer le budget du projet Iter pour les années 2012 et 2013...Estimé pour le moment à 16 Md€ (le triple du devis initial), le budget du programme pourrait encore déraper. Ce qui explique qu’en novembre dernier, la Commission ait tenté de retirer du budget de l'UE le financement du projet. L’Allemagne, en effet, n’est plus très motivée pour investir dans l’énergie nucléaire, fut-ce la fusion... Pour financer le dépassement du budget initial (pour un montant de 1,3 milliard d’euros), Bruxelles va notamment taper les budgets «compétitivité pour la croissance et l'emploi», «agriculture» et «administration». Vous avez bien vu sur quels budgets on va taper ?

Lire     http://www.journaldelenvironnement.net/article/iter-finance-en-2012-et-2013,27267


GAZ DE SCHISTE

Pierre Langlois suit de très près toutes les informations sur les Gaz de Schiste. Il nous dit: "

"Depuis quelques mois, géologues, énergéticiens, juristes et analystes s’interrogent sur la productivité et la taille réelle des réserves de gaz de schiste américaines; des données fournies par les grandes compagnies pétrolières mais de plus en plus critiquées. Sur le graphique ci-contre On constate, sans équivoque, que les émissions du gaz naturel sont plus importantes qu’on le dit lorsqu’on considère le cycle complet d’extraction-distribution-utilisation. Ce dont on parle la quasi totalité du temps c’est la partie en bleu du graphique (émissions reliées à la combustion), et on passe sous silence les émissions de méthane (en mauve).
Il y a définitivement un manque de rigueur de l’industrie gazière, vous en conviendrez, lorsqu’elle parle des bienfaits du gaz naturel relativement aux émissions de gaz à effet de serre, en comparaison avec les autres carburants fossiles. Et notre gouvernement tombe dans le panneau de cette propagande malhonnête de l’industrie, ou il en est conscient mais complaisant envers l’industrie. "

Lire  http://www.nytimes.com/gwire/2011/04/11/11greenwire-shale-gas-isnt-cleaner-than-coal-cornell-resea-38125.html

Une nouvelle étude de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) parle d’une moyenne de 4% de fuite du gaz naturel, sans compter les fuites dans le réseau de gazoduc. C’est énorme quand on pense que le méthane (95% du gaz naturel est du méthane) est 25 fois plus actif que le CO2 pour le réchauffement climatique, sur une période de 100 ans. Mais, lorsqu’on considère une période de 20 ans, c’est catastrophique, car le méthane a un potentiel de réchauffement climatique 100 fois plus élevé que le CO2.

C’est donc dire qu’il faut multiplier le 4% de fuite de gaz naturel par 25 ou 100 selon la période considérée. On doit donc ajouter de 100 % à 400 % d’émissions de CO2 équivalent aux émissions dues à la combustion du gaz naturel !!! C’est 2 à 5 fois plus que les émissions de GES dont l’industrie gazière nous parle, reliées uniquement à la combustion. Et ça ne tient même pas compte des fuites dans le réseau de gazoduc. C’est pire que le charbon en ce qui a trait aux gaz à effet de serre, sur le cycle complet extraction-distribution-utilisation...

Lire     http://www.nature.com/news/air-sampling-reveals-high-emissions-from-gas-field-1.9982

Lire     http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-etats-unis-vont-pouvoir-pomper-moins-de-gaz-de-schiste-que-prevu,27229

Chaque nouvelle sur l'exploitation des Gaz de Schiste apporte son lot de témoignages sur les dangers et conforte les inquiétudes légitimes du public (enfin de celui qui cherche à s'informer). Ces deux dernières nouvelles sur les GDS sont plus qu'alarmantes, et encore on ne parle pas des récents tremblements de terre (11) qui se sont produits dans une zone de forage aux USA.


36 ACCIDENTS PAR AN DANS LES FORAGES PETROLIERS PROFONDS

"...le géant pétrolier BP parvient à mener un forage à un record de profondeur – 10,685 km –, celui de Deepwater Horizon. Ce projet est annoncé comme celui qui pourrait remettre en cause la théorie du peak oil. La suite est connue : l’explosion de cette plate-forme mène à la plus grande catastrophe environnementale de l’histoire du pays en 2010...En s’y penchant de plus près, on constate que cet accident n’est pas isolé. D’après nos calculs, basés sur les statistiques gouvernementales américaines, le nombre d’accidents a augmenté entre 2000 et 2009, au moment où les forages profonds ont massivement démarré, après trois décennies de baisse. On compte pas moins de 36 accidents par an en moyenne, alors que, dans le même temps, le volume total de pétrole pompé a légèrement baissé."

Lire    http://www.terraeco.net/De-Marseille-a-la-Guyane-l,41644.html


CHANGEMENT CLIMATIQUE

"…Sous l’effet d’un bouleversement annoncé du régime des précipitations, la Grande-Bretagne pourrait tout à la fois connaître des périodes récurrentes de fortes sécheresses et de nombreux épisodes de crue et d’inondation. Rien qu’en Angleterre et au Pays de Galle, le montant annuel des dégâts des eaux pourrait, vers 2080, être 10 fois supérieur à ce qu’il est actuellement pour tout le royaume....A la même échéance, 200.000 hectares de terres agricoles pourraient régulièrement se retrouver sous les eaux, soit 4 fois plus qu’aujourd’hui..."

Lire      http://www.journaldelenvironnement.net/article/changements-climatiques-made-in-uk,27248

Utile de relier ces deux précédentes infos avec le sujet Méthane

"Le changement climatique change la salinité des océans ...Depuis des décennies, les océanographes notent une évolution de la salinité des océans, notamment dans les régions tropicales de l’Atlantique et du Pacifique. Un phénomène qui doit être imputé aux changements climatiques...Des chercheurs  viennent de montrer que cette accentuation est imputable à l'augmentation de la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre."

Lire   http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-changement-climatique-change-la-salinite-des-oceans,27350


ERUPTION SOLAIRE

"D’après John Kohl, astrophysicien du Harvard Smithsonian Center for astrophysics « C’est comme si la terre regardait vers un canon géant pointé vers elle par le Soleil, qui aurait tiré deux grands coups dans notre direction » La tempête magnétique n’a mis que 19 heures pour atteindre la Terre, les particules voyageant à 2000 km/seconde, et cela a affecté le champ magnétique de la Terre pendant deux semaines.  Alors imaginez ce que nous avons pu encaisser à ces instants là ! ...Si l’on ne peut que constater la fragilisation de la couche d’ozone, on ne peut que s’inquiéter de l’éruption solaire que nous venons de vivre et de celles à venir jusqu’en 2013.

En effet aujourd’hui, l’énergie électro magnétique s’est installée un peu partout : téléphones portables, ordinateurs, satellites, électronique des voitures, réseaux électriques de toute nature, une pareille panne aurait à n’en point douter des conséquences bien plus graves que celles que nos ancêtres subirent il y a eu près de 160 ans, et nous sommes bien empêtrés pour trouver une parade....La radiation provenant de l’éruption de dimanche a atteint la Terre une heure plus tard et se poursuivra vraisemblablement jusqu’à mercredi. Les niveaux de radiation sont considérés comme élevés, mais d’autres tempêtes ont été plus graves. Toutefois, cette tempête est la plus importante depuis mai 2005 et qui était classée M2....Cette fois-ci, la radiation, qui prend la forme de protons, s’est échappée du soleil à 150 millions de kilomètres à l’heure.

Au Laboratoire de la NASA, section rayonnement spatial de Brookhaven du DOE, les scientifiques ont constaté que les rayons de protons sont plus dommageables pour les cellules que supposé – en particulier pour la destruction de l’ADN des cellules.  D’autant plus que vous comme moi savons que la radiothérapie, consiste à exposer une partie précise du corps à des radiations. On utilise pour cela des radiations du type x ou encore les protons d’une manière exceptionnelle.  Et à l’heure actuelle, nous recevons sur la planète, par cette tempête solaire, rayons x et protons !!!"

Lire    http://philippe-william-sinclair.com/2012/01/24/tempetes-solaires-attention-danger-protons-ce-que-les-scientifiques-nous-cachent/


CIRCULEZ Il n'y a rien à voir

"Madrid sabre dans les aides aux renouvelables- "L'Espagne, l'un des pays leaders dans les énergies renouvelables, a annoncé ce vendredi 27 janvier la suspension temporaire des aides aux nouvelles installations dans ce secteur en raison de la crise économique... Le nouveau gouvernement conservateur a adopté, lors du conseil des ministres, un décret royal supprimant, de manière temporaire *, les subventions aux nouvelles installations de production d'énergie électrique à partir de sources d'énergie renouvelable, de la cogénération et de l’incinération des déchets...Fin 2010, la capacité du parc éolien dépassait 20.000 mégawatts. Certains jours de grand vent, plus d’un électron espagnol sur deux est produit par les turbines."

Le temporaire? en général c'est du provisoire qui dure longtemps car il sera facile ensuite d'expliquer que ce temporaire sera plus durable que prévu à cause de la "crise" bla, bla, bla

Lire   http://www.journaldelenvironnement.net/article/madrid-sabre-dans-les-aides-aux-renouvelables,27265

"La survie du registre Remera est remise en cause. Il s’agit du plus important et plus ancien registre français qui recense les malformations congénitales, des maladies qui ne sont pas soumises à déclaration obligatoire. L’outil est donc important pour identifier les propriétés tératogéniques [responsables de malformations fœtales, ndlr] des substances ou des pollutions auxquelles les femmes enceintes sont exposées dans leur environnement...Pourtant reconnu pour la qualité de son travail, le registre de la région Rhône-Alpes qui collecte des informations sur le lien entre expositions environnementales et malformations congénitales, a été déqualifié en novembre dernier. Emmanuelle Amar, la directrice, s’interroge sur les raisons profondes de cette décision du Conseil national des registres (CNR) sachant que d’autres registres moins performants ont vu leur qualification reconduite. "

Lire    http://www.journaldelenvironnement.net/article/nous-attendons-que-la-decision-de-dequalification-soit-annulee,27234

"Hausse des suicides : la crise économique a partout provoqué une hausse. En France (Circulez etc.etc.), les dernières statistiques officielles datent de 2009...il n’existe pas de centre national d’écoute unique comme aux États-Unis ou en Grèce mais plusieurs numéros renvoyant vers des associations différentes. La plupart d’entre elles confirment une augmentation des appels, sans pouvoir la chiffrer actuellement." 

Lire   http://www.terraeco.net/Suicides-les-consequences-de-la,15600.html

 

A ce stade, pour vous remonter le moral vous avez quelques options possibles

1 - vous refermez cette page avec son lot de nouvelles en vous disant pfff! pénible cette quanthommette avec ses niouzes à vous casser le moral (j'y peux rien c'est pas d'ma faute!)

2 - vous remontez vite relire ce qui est en haut de page: ça ira mieux vous verrez

3 - vous écoutez (c'est un peu long à démarrer, patientez) Evariste (merci à Jean-Claude pour cette transmission de document). Evariste ? alias le très sérieux Dr en physique Joel Sternheimer - et vous revenez à l'option 2

4- vous ré écoutez Trucs et ficelles http://www.youtube.com/watch?v=fRhitTQPt3M et vous revenez où il vous plaira

etc.

La "Valentine" commune à tous