ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 18/10/2005 

 

Chauffage

Le WhisperGen
Stirling Solo
Des gros Stirling aux petits ...

Le WhisperGen

Le WhisperGen est un système de production d’eau chaude et de courant convenant aux usages domestiques ou pour de petites industries. Il peut remplacer une chaudière de chauffage central tout en produisant en même temps du courant électrique.

C’est actuellement Powergen E.ON UK, le deuxième fournisseur anglais d’électricité et gaz (8 millions de clients) qui l’installe en Angleterre et qui a acquis l’exclusivité des droits de le commercialiser. 550 foyers de Manchester seront équipés dans le cadre d’un programme de construction d’une société (Lovell).

 La société Whisper Tech, employant plus de 100 personnes, est basée à Christchurch en Nouvelle Zélande. C’est une société de pointe dans le domaine de la cogénération depuis 1995. Ses plus gros actionnaires sont Orion New Zealand Limited et Meridian Energy Limited les deux plus grands fournisseurs d’électricité de Nouvelle Zélande. Elle est en est au stade d’évaluation des options de fabrication pour approvisionner la demande croissante des produits WhisperGen sur le marché depuis 1998. Le WhisperGen est en cours d’évaluation  dans divers autres pays, dont l’Allemagne, la France et les Pays-bas.

L’appareil  n’est pas plus gros qu’une machine à laver la vaisselle, ne fait pas plus de bruit qu’un climatiseur. Il n’a pas besoin de lubrification, n’a pas de filtres et ses émissions sont très propres.

Un modèle de WhisperGen en courant alternatif (il existe aussi des modèles en courant continu pour des utilisations sur les bateaux, dans les mobil-homes ou tous les endroits isolés) utilise 90 % de l’énergie du carburant fourni. En plus du courant, il donne 6 kW en production d’eau chaude et chauffage central. Le brûleur spécialement mis au point par Whispergen permet de fonctionner avec différents carburants, fuel, kérosène, gaz naturel ou GPL. L’électricité produite peut être utilisée pour la maison ou retourner au réseau ou permet d’avoir des batteries bien chargées dans les endroits isolés.

 

 

 

 

 

 Ce système de co-génération est basé sur un petit moteur Stirling 4 cylindres.

Il est muni d’un système spécifique le Wobble Yoke qui entraîne un générateur.

 

Le principe de base du fonctionnement  repose sur le fait que du gaz (azote par exemple) chauffé s’expanse et, refroidi se contracte. Cette expansion et cette contraction à l’intérieur d’un cylindre font mouvoir le piston qui par transmission classique entraîne un générateur d’électricité.

 Le prix de base est de 3000 livres (TVA incluse) et couvre l’installation en tant que remplacement de chaudière existante, sauf travaux supplémentaires demandés par le consommateur en raison de l’état plus ou moins vétuste de l’installation existante. Un remplacement classique de chaudière coûte moins de 500 livres (ndlr : pas en France), on peut trouver que le WhisperGen est plus cher, mais en l’espace de 4 ans, l’investissement est amorti.

Ndlr : et si on utilise une pompe à chaleur pour fournir la chaleur nécessaire au Stirling ? on ne devrait alors pas être très loin d’un système pratiquement autonome.

Voir http://www.whispergen.com
http://www.energy-solutions.co.uk/index.html
http://www.greenconsumerguide.com/powergenminisite/index.htm
http://www.onboardenergy.com/


Les Stirling "Solo"

Le Solo Stirling 161 en cogénération peut donner entre  2 et 9,5kw d'électricité
 et entre 8 et 26 kW d' énergie thermique

Depuis 1990, cette société se concentre sur la technologie Stirling. Il y a eu au début 3 moteurs de 9kW conçus et fabriqués en version solaire (basée sur la version à gaz)  pour une station de tests de Schlaich, Bergermann and Partner (SBP) ingénieurs de Stuttgart. Ces appareils ont été testés à Alméria depuis 1992, sur plus de  40000 heures de fonctionnement. Solo a acquis la licence auprès de SBP.

Autre voie intéressante, avec la biomasse, mais plus difficile à mettre en œuvre. Des travaux sur la combinaison, bois - gaz Stirling sont en cours.

Un Stirling Solo 161 en cours de tests

 

 Un témoignage  sur une installation en cogénération

 

Patricia C. et Jean-Luc S. nous offrent leur témoignage sur leur installation en cogénération.  Voici leur premier courrier  :   

«  Mesdames, Messieurs,

     Cela fait bientôt deux années que je vous suis pas à pas sur le site Quant'Homme.  Je suis admiratif, la somme de travail et surtout votre objectivité créative est une réelle ouverture pour les générations futures.

     Comme beaucoup, avec les enfants, deux garçons 12 et 17 ans, nous avons essayé le PMC Pantone sur la tondeuse familiale. Le résultat est satisfaisant, nous avons passé une bonne journée d'expérimentations.  Les vibrations et les passages sous les arbustes sont venus à bout de l'étanchéité des raccords en fin de journée, mais quelle aventure !

    Aujourd'hui nous avons franchi encore une étape la tondeuse est électrique. (ndlr : !)

     Grâce à vous et à Monsieur Naudin, depuis le 04/10/2004, nous avons installé une cogénération. C'est un moteur Stirling alimenté par le gaz de ville, qui produit l'électricité et la chaleur, pour l'habitation  et la partie professionnelle www.aquaparadijs.be . Bientôt une année complète de fonctionnement, l'économie due au rendement de cet appareil devrait ce situer vers 50%. Surtout quel confort !
Vous la trouverez à cette adresse : www.stirling-engine.de
Bien entendu ce n'est pas encore la solution énergétique idéale mais un premier pas….
Sincères salutations, et toujours disponible aux coordonnées de www.aquaparadijs.be »

 

 

A notre demande, ils nous envoient le 02.10.2005 des renseignements sur le fonctionnement de leur installation.

L'installation de Patricia et Jean-Luc

 

  «  Au départ, il s'agit de fournir l'énergie électrique et le chauffage pour une piscine de 50 m3 à usage professionnel (bébés nageurs) température de l'eau 32°C été comme hiver. Une installation de 70 kW thermique.

    Avant la cogénération, le chauffage était assuré par :

  1) une pompe à chaleur air- eau d'une puissance électrique de3720wh, le COP estimé à 4. En dessous de 15°C de température extérieure, un complément de chauffage était indispensable.
  2) Complément fourni par une chaudière au mazout, brûleur de 45kw.

  Pour l'année 2003 la consommation à été : 65 548 kw/h électrique et  95 580 kW/h mazout.

 La micro cogénération Solo Stirling à été raccordée sur l'installation existante sans aucune modification.

  Un départ, un retour avec circulateur, raccords de 1 pouce, pour  le chauffage.

  Un câble électrique de 5x4mm², un boîtier de fusible 4x25A branché sur l'entrée du différentiel de votre tableau d'alimentation.

  Une alimentation de gaz de ville ½ pouce, avec un détendeur de 50 mb.

  Le niveau sonore, un lave linge moderne sur essorage.

  La durée de vie estimée 80 000 heures.

   La cogénération se compose : D'une génératrice asynchrone, 2x2 pôles  50hz 1500t/mn de 9.5kw/h.

Le moteur Stirling, de type alpha, deux cylindres en V 160cm3.

  Le gaz de travail est l'hélium (le gaz pour ballon suffit), une bouteille avec détendeur assure le remplissage automatique. Durée d'une bouteille un an.

 Le brûleur à gaz conçu pour assurer une flamme à oxydation. La flamme bleue permet d'atteindre 850°C. Le dernier contrôle donnait une combustion de 98.2%, et la température des gaz 42.6°C avec beaucoup de vapeur d'eau.
 

Après 5000 heures, premier entretien, le principe est simple, les deux cylindres complets sont démontés et remplacés en échange standard seul l'embiellage reste.

    Au quotidien, le réglage se fait en ajustant la pression d'hélium, en plein été 40 bars.

 En hiver 130 bars-10°C. La consommation de gaz est proportionnelle à la pression d'hélium. 1m3 jusqu'à 4m3/heures jamais au-delà.

 La production électrique est directement liée à la force motrice. La cogénération Solo Stirling est à considérer pour le maximum d'économies et de confort avant tout comme une chaudière qui produit en plus du chauffage, de l'électricité.

 Aujourd'hui 11 mois de fonctionnement : premier bilan

Production électrique : 36 000 kW/h
Consommation de gaz : 17 500 m3     

  La chaudière mazout est éteinte. La pompe à chaleur attend patiemment les grands froids. Dans quelques semaines, il sera possible de préciser le budget de fonctionnement pour une année complète, on peut estimer aujourd'hui  une économie de 50%  avec un rendement de 96%.

  Sur l'adresse suivante un diagramme animé  du moteur stirling alpha.
   http://home.germany.net/101-276996/alphadia.htm

   Si vous désirez plus de compétences, contactez de notre part Monsieur Andreas Baumüller, il parle un peut français, beaucoup plus volontiers espagnol, andreas.baumueller@stirling-engine.de »

 

  Merci à  Patricia C. et Jean Luc  Jean-luc S. 

 

20.03.2006 : Remarques d'un lecteur à  propos de l'installation en cogénération de Patricia C et Jean-Luc S

Avant :
- consommation fuel : 95 580 Kw/h estimé à 7 Kw/h par litre
soit 13 654 litres * 0,58 euros TTC le litre (en 2005) = 7 919,32 euros
- consommation électricité : 65 548 Kw/h * 0,06845 euros TTC le Kw/h = 4 486,76 euros
Total : 12 406,08 euros

Après installation Stirling :
- consommation gaz : soit : 17 500 m3 / 0,6 m3 par litre = 29 166,66 litres ;
29 166,66 litres * 0,503 euros le litre de Butane TTC (en 2001 donc sensé moins cher qu'en 2005) = 14 670,82 euros
- Gain d'électricité : 36 000 Kw/h * 0,06845 euros TTC le Kw/h = 2 464,2 euros
Total : 14 670,82 euros - 2 464,2 euros = 12 206,62 euros

Bilan général :
12 406,08 euros avant - 12 206,62 euros après = 199,46 euros de gain seulement
 


De gros Stirling solaires

Project Eurodish

En préparation à Alanya en Turquie, la société Kombassan a fondé un centre de recherche pour l’énergie solaire.

En 1998, un Stirling version solaire 161 utilisait un concentrateur de 25 m2 en sections plastique et un nouveau miroir plus grand. 

 

 

U.S.A.

Les laboratoires Sandia et WGA ont conçu un appareil de 46,5 m2, il fonctionne depuis 1999 à Albuquerque. Tout récemment chez Sandia, un accord signé entre la Southern California Edison (SCE)  et Stirling Energy Systems, Inc. (SES) va permettre de fournir 500 MW, plus que tous les autres projets solaires américains combinés. Une extension à 850 MW est prévue.

Ce sera la plus grande installation de ce type au monde. Elle sera située au Nord de Los Angeles  et pourra alimenter 1 million de foyers.

 Ici, le président des USA en visite à Albuquerque le 8 août 2005 devant un des 6 Stirling Solaires de Sandia National Laboratories situé sur la base de l’Air Force de Kirtland. Il a choisi de signer ce jour la loi sur l’énergie…

 

(Photo Courtesy of Randy J. Montoya, Sandia National Laboratories)

Les deux sociétés signataires de l’accord :

SCE qui alimente plus de 13 millions de personnes et

SES qui est fait équipe avec Kockums Submarine Systems, NASA-Glenn Laboratories, le DoE et la société Boeing . Cette société est bien placée pour devenir le numéro 1 dans son domaine, et compte bien ultérieurement intervenir sur le marché du biocarburant et de l’hydrogène. Elle recherche d’autres lieux pour ses installations mais elle en a déjà à Huntington Beach; UNLV, Nevada, et près de Johannesburg en Afrique du Sud (la plus grande installation solaire dans ce pays).

Le PDG de SES, Bruce Osborn dit que l’utilisation de cette technologie Stirling a débuté il y a 25 ans lorsqu’il était chez Ford Automobiles . Curieusement les supports de chaque unité de 11 m de diamètre ressemblent bien aux châssis automobiles, et il y a d’autres points de ressemblances.

 

Des  Stirling solaires de Sandia- WGA- Dish/Stirling-System à Albuquerque, USA

Les Stirling solaires convertissent l’énergie solaire en électricité à partir de miroirs disposés de manière à concentrer les rayons sur l’extrémité réceptrice d’un moteur Stirling.

Les panneaux suivent les rayons pour en tirer la meilleure intensité (25 kW).

 La partie interne du récepteur chauffe alors l’hydrogène qui se dilate. La pression entraîne un piston etc.etc. Le tout à la taille d’un baril de pétrole. Pas besoin d’eau, pas d’émissions.

La technologie Stirling solaire produit de l’électricité à des coûts bien inférieurs à ceux des autres technologies solaires, et elle est deux fois plus efficace. Elle est testée depuis plus de 20 ans. Et même sur des sous marins (nous en avons déjà parlé dans quanthomme.org)

Le porte parole de Southern California Edison ne veut pas divulguer le coût de l’opération, mais précise qu’ils vont réussir sans subventions.

 Source http://pesn.com/2005/08/11/9600147_Edison_Stirling_largest_solar/

 

Seulement ces quelques liens

http://www.stirling-engine.de/engl/hallo.htm
http://stirlingenergy.com/about_customers.htm

http://www.edisonnews.com/
http://stirlingenergy.com/


De petits Stirling

 

 Voici des réalisations de petits moteurs Stirling de démonstration ‘’small is beautiful’’ aussi !

Patrick R. nous a adressé deux clichés extraits du film visible sur son site http://Leakystirling.free.fr

‘’Avec une flamme de briquet mon modèle tourne à 1600 tours/min, cylindrée de 3.72 cc (pas gros), voilà, ah oui c'est un moteur Stirling de type Gamma. ‘’

''Voici le stirling d'un ami (celui-ci tourne à 2600 trs/min avec un petit brûleur, hallucinant non ? ''

  Autres Stirling de Guy Mausy, vus à Mérindol

Plus un  Stirling solaire

 

Plus le Funny Sunny

''Je vous envoie quelques documents sur la parabole constituées de CD usagés. On atteint 60°C en une heure avec 25 CD ce qui est suffisant pour la démonstration et pas dangereux pour les enfants. ''

POURQUOI LE FUNNY SUNNYâ ?

Le kit Funny Sunnyâ permet d’agir dans trois axes essentiels pour la préservation de notre environnement dans  les prochaines décennies :

-         Recycler les matériaux issus des ressources épuisables de la planète : Funny Sunnyâ est fabriqué à partir de plastiques recyclés

-         Donner une seconde utilisation à certains éléments de consommation, ce qui prolonge leur durée d’utilisation, amortit mieux leur impact environnemental de fabrication et réduit le volume des déchets. De nombreux produits devraient ainsi être conçus pour avoir deux usages successifs. Funny Sunnyâ recycle les CD en utilisant leur pouvoir réfléchissant.

-         Développer l’usage des énergies renouvelables . Funny Sunnyâ  utilise l’énergie calorifique du soleil.

 

Chaque CD est orienté par l’intermédiaire de la rotule afin de réfléchir le soleil vers un point précis. La rotule présente une friction interne suffisante pour maintenir cette position. Quand un nombre suffisant de CD sont disposés ensemble et tous orientés vers la même cible, la concentration des rayons thermiques solaires augmente rapidement la température de la cible.

 

Dépôt  INPI N° 227232 du  22/04/2005

Pour en savoir davantage, ou pour un futur kit  contact : guy.mausy@ask.fr

 Il est toujours possible de retrouver des informations et liens dans notre site de base www.quantomme.org, grâce au moteur de recherche interne placé sur la page d'accueil , en affichant comme mot clé Stirling ou Kockum