ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 13/12/2004 - mise à jour le  et accessible aussi par www.quanthomme.com  

13 décembre 2004

Des moteurs qu'on aimerait bien connaître davantage :

Les moteurs de Kohei Minato

    Vidéo sur Minato (0,98 Mo)

Dans des commentaires circulant sur le web, nous avons relevé quelques appréciations.

Mark Goldes pense par exemple que Minato croit que ce sont les aimants qui sont la source de l'énergie dans ce système. Mais il se pourrait bien (et il n'est pas le seul à le dire) qu'il puise dans l'énergie du Vide, ressource renouvelable, inépuisable qui empêche la démagnétisation.

Hiro Ochi écrivant au nom de Kawai (qui peine à communiquer en anglais), dit que Minato avait aidé Kawai à peaufiner son idée avant de tomber malade. Les travaux de Kawai ont été diffusés sur Fuji TV4 au Japon 4 fois en 10 ans (c'est peut-être peu, mais en France c'est carrément zéro). Ayant recouvré sa santé, Kawai a déposé une autre application de brevet pour un moteur sur unitaire sans pièces en mouvement. Des messages parlent d'apporter leur aide à Kawai s'il a un nouveau prototype à proposer .

John Bockris dit qu'il a lui-même réfléchi à des appareils similaires et écrivant à  Minato il lui soumet l'idée que les calories provenant de l'immense réservoir de l'atmosphère viendraient restaurer la température des aimants un peu refroidis lors du travail effectué quand ils attirent  quelque chose. D'où vient l'énergie, cela pourrait-il être le Chi ou le Prana ?

Plusieurs messages de personnes intéressées font état d'autres systèmes comme celui de Johnson, de travaux sur un ''Metadyne Generator'', sur un moteur magnétique datant de 1967 et étant très probablement un projet issu de la recherche Westinghouse/Stanford.

Un des intervenants, ingénieur électricien pense que l'on a juste commencé à gratter la surface de ce qui était possible de faire, et nous ne lui donnons pas tort !

Tous les commentaires sensés permettent de penser que l'on peut dépasser les doutes et qu'une telle technologie est possible .

Pour aller plus loin

http://www.newmediaexplorer.org/sepp/2004/04/05/kohei_minato_and_the_japan_magnetic_fan_company.htm

http://www.newebmasters.com/freeenergy/index.shtml

http://www.newebmasters.com/freeenergy/4151431-pg1.html

http://www.thefinaltheory.com/pages/1/index.htm

http://www.fdp.nu/

http://www.geocities.com/k_pullo/PM3.htm


'' Fuelless Motor Design''

annoncé par la GMC Holdings

Plus d'infos et de vidéos (12) sur http://www.pureenergysystems.com/index.html

On aimerait bien en savoir plus, sur l'entrée de courant, la sortie, pour pouvoir penser à la surunité annoncée par la société. Il est bien compréhensible qu'ils soient discrets, mais on reste sur sa faim.

Comme on dit ''Wait and see''  C'est une nouvelle piste à suivre.

Dans ce site vous retrouverez quelques noms connus

des travaux basés sur le moteur de Gray par  G.M.     

La dynamo de Al Francoeur

une roue Bedini selon Gehrart Flemming

le Perendev (dont on attend toujours la présentation en Allemagne) 

 


 

Stevens Device de Stephen Marks ou de Alberto Molina-Martinez ?

 

Il y a plus de questions que de réponses autour de ce système énergétique curieux annoncé comme sur unitaire et appelé Stevens device ou TPU (Toroïdal Power Unit)

Des questions sur l'auteur ou les auteurs de cet appareil.

Des noms sont souvent cités :

Stephen Marks qui aurait 52 ans (7435, Hummingbird Lane - Anaheim Hills CA 92008), Brian Collins, Paul Stemm, Alberto Molina-Martinez...

Des critiques circulent dans des forums

Petite parenthèse :Sur les forums on lit des propos critiques et pas vraiment objectifs, ni constructifs émis par des gens qui se prétendent (comment vérifier) docteurs, ingénieurs et affirment péremptoirement que tel appareil n'est pas possible ou que l'inventeur est un escroc. La prudence est de rigueur.

Il est question de demandes de remboursement de mises de fonds faites par des investisseurs mécontents d'attendre les retombées financières de l'appareil pas encore commercialisé. Le train de vie de Marks est aussi très critiqué. Il souhaitait pouvoir disposer de 10 millions de dollars avant même la signature de tout accord de non divulgation.

C'est à Paul Stemm (ancien ?) homme de loi (Suite 413, Peninsular Court, 8735 Paseo De Roxas, Makati City
Metro Manila, Philippines - Tel: 63 2 894 5358 (W) 819 3856 (H) Fax: 63 2 810 9284)
qu'il aurait vendu sa technologie. Ce dernier revendique être le seul autorisé à lever les fonds nécessaires à la poursuite de la R&D. Brian Collins de Perth (Australie) dit avoir donné toute autorité à Marks pour cela, ce qui est plausible compte tenu que Marks et Collins auraient tous les deux travaillé indépendamment sur cette même idée puis mis en commun  leurs résultats. Le Sunday Times de Perth a publié un article sur Collins, son moteur avait gagné le premier prix à un salon des inventeurs à Genève en 1979 . Cette affaire aurait des soutiens en Angleterre, un courtier, un lord, la société Nokia sont cités. Tout cela est à mettre au conditionnel car ces propos viennent de forums où circulent des avis divers, donc la prudence est de rigueur.

Stan Deyo était justement en relation avec le Dr Steven Greer et Steve Wilken (Boeing'sPhantom Works) au sujet de cet appareil quand ils ont été contactés pour investir dessus par un homme au nom espagnol ou latino-américain. Ils pensent que c'était Marks ou quelqu'un agissant pour lui.

Des questions sur les documents et le fonctionnement de l'appareil

La vidéo du TPU  ( ,60 Mo) par Trevor Osborne et Brian Grindrod de Perth montre 3 appareils de différentes tailles. Elle n'est pas nouvelle, elle a circulé il y a 2 ans et certaines des personnes assistant à cette démonstration auraient même été identifiées.

Il est fait mention

d'une ressemblance avec le générateur de Hendershot (plus d'infos dans notre site de base)

de 22 tours de fil de ''22/0076''

du déplacement d'un aimant qui active l'appareil

d'un volant entraînant un générateur produisant du courant alternatif à haute fréquence

Certains n'excluent pas la présence de batteries cachées. Un curieux phénomène de résistance à tout mouvement latéral ou rotatif lorsque l'appareil fonctionne est rapporté ainsi que la surchauffe de la bobine intérieure.

Des personnes avisées et compétentes ayant déjà des connaissances dans des systèmes similaires peuvent peut-être se pencher sur le brevet Molina Martinez ?

http://l2.espacenet.com/espacenet/viewer?PN=WO02095911&CY=ch&LG=de&DB=EPD

http://www.padrak.com/~ine/SMARK.html

Un film à voir sur INE

http://www.harti.com/coil/


La petite information qui suit vient de tomber à pic : elle a été relevée dans L'Usine Nouvelle n° 2942 de décembre 2004

Sous le titre "Equipements électriques : priorité aux économies d'énergie"

Les recherches des fabricants de moteurs électriques se portent de nouveau sur l'utilisation d'aimants performants à la place des bobinages gourmands en électricité, d'autant plus que ces aimants sont de plus en plus puissants...Ils viennent, avec un logiciel très performant de se rendre compte que la position des aimants était primordiale pour le rendement du moteur et qu'on pouvait gagner 4 à 6 points si l'on calcule bien la position des aimants .

"De Leroy- Somer  à ABB en passant par Siemens, chacun y va de son innovation qui profitera à tous les matériels de la petite pompe jusqu'aux compresseurs d'air des usines. Les premiers progrès concernent les moteurs à aimants permanents....'' Pourquoi ne pas profiter de la génération de flux magnétique gratuite et permanente des aimants ? Leur placement est un art."...

Ce serait bien qu'ils connaissent les aimants de Takahashi à l'yttrium ? et se penchent sur les moteurs dont nous parlons dans cette page et aussi ceux qui sont cités dans notre site de base. Cet art de placer les aimants c'est ce qui ressort depuis des années de tous les travaux de tous les chercheurs hors norme...

Encore un petit effort en travaillant sur le timing correct pour impulser un champ magnétique au bon moment et au bon endroit...Car si un particulier sur son coin d'établi a des difficultés à installer le bon timing, les professionnels des moteurs électriques, bien équipés de logiciels performants, doivent trouver que c'est un jeu d'enfant grâce à l'électronique actuelle ! Mais peut-être le font ils déjà depuis longtemps ?

Comme le disaient Preparata et Giudicce : si on applique à une balançoire une force minime au bon moment, il faut très peu d'énergie pour que celle-ci conserve son élan.

Voyez, il y a de l'espoir !

Un emprunt à Nicolas Hulot dans le "Syndrome du Titanic" :

" ...si seulement les savants retrouvaient le chemin d'un véritable humanisme dont ils n'auraient jamais du accepter de dévier ...

...et si les décisions politiques ne montraient plus la frilosité actuelle sous prétextes que des travaux scientifiques ne sont pas parvenus à un niveau de certitude absolue"

 

Tout ce qui précède n'est qu'un tout petit aperçu des moteurs dont nous avons parlé dans le site de base

N'oubliez pas !

Si un nom a attiré votre attention, retournez sur le site de base

Vous avez toujours à votre disposition le moteur de recherche interne qui se trouve sur notre page d'accueil.