ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche

DOSSIER PANTONE : LES PAGES DE MICHEL DAVID

 

PAGE 6

QUELQUES MOTS AU SUJET DE l’INSTALLATION D’UN REACTEUR PANTONE SUR UN MOTEUR DIESEL.

Page créée le 5 mars 2001


Retour au menu M.David



Je vous ai déjà donné quelques détails sur les moteurs dits DIESEL qui sont en réalité tous les moteurs fonctionnant par auto allumage et le plus couramment au gas-oil ou fuel.

Beaucoup d’entre vous voudraient savoir comment adapter sur ce type de moteur, le réacteur GEET de monsieurPANTONE.

Voici donc quelques informations qui pourront vous rendre service si vous vouslancez dans cette opération.

On pourrait tout d ‘abord penser que l’absence de dispositif d’allumage sur ce type de moteur va poser un problème,eh bien il n’en est rien, car il suffit de garder le moteur en l’état au niveau de son alimentation en carburant. Il faudra simplement installer une deuxième commande d’accélérateur pour piloter le réacteur GEET et tous ses équipements. Ainsi avec ces deux commandes le moteur pourra fonctionner indifféremment de façon traditionnelle, grâce à son circuit d’injection du fuel (lorsque le moteur sera froid au début) , ou bien par la commande du réacteur GEET, dont l’inflammation du gaz sera assurée par l’auto allumage du fuel envoyé dans le moteur par la pompe à injection fonctionnant sur sa position ralentie.

J’espère que vous comprenez bien que c’est le peu de fuel injecté dans le mélange air/gaz qui après compression dans la culasse, provoquera la combustion de l’ensemble par auto allumage.

Il faut bien comprendre que lorsque le moteur fonctionne avec le gaz du réacteur PANTONE, il n’est plus un moteur DIESEL, mais un moteur à explosion fonctionnant au gaz. Lorsque vous l’alimentez au fuel en changeant de manette d’accélérateur il redevient un moteur dit DIESEL, c’est à dire un moteur à combustion interne. Cela est possible sans risque de détériorer le moteur, car le gaz du réacteur peut être compressé à un taux élevé sans risque d’auto allumage prématuré avant l’injection du fuel de ralenti qui déclenchera l’explosion. Dans son fonctionnement au gaz le moteur Diesel aura un rendement supérieur à un moteur à essence à taux de compression plus faible. Il est évident que le réacteur doit fonctionner correctement et ne pas laisser passer de l’essence non transformée en gaz.



COMMENT PROCEDER POUR INSTALLER LE REACTEUR SUR UN MOTEUR DIESEL.

Il est préférable d’avoir déjà maîtrisé le réacteur et tousses accessoires sur des moteurs à essence, en s’inspirant de tout ce que j’ai décrit et de vos propres expérimentations sur le sujet.

Pour faire fonctionner votre moteur DIESEL avec le réacteur PANTONE, vous avez deux possibilités, l’utilisation de l’essence ou le gas-oil (fuel). Pour commencer, je vous conseille l’essence, car vous avez sûrement toujours expérimenté avec ce produit et avez probablement réussi à faire quelque chose de satisfaisant. L’utilisation du fuel pose plus de problème au niveau de sa volatilisation et vous pouvez peut être remettre cette possibilité à plus tard.

Pour faire fonctionner votre réacteur il vous faut prélever une partie des gaz d’échappement de celui ci. Vous pouvez arriver à cela sans abîmer vos sorties d’échappement en intercalant une pièce spéciale sur votre pipe d’échappement à l’endroit où se raccorde la tuyauterie du pot. Vous pouvez réaliser cette pièce en forme de té avec un morceau de tube de même diamètre en y soudant les cônes d’étanchéitécorrespondants, et un morceau de tube de plus petit diamètre sur lequel vous vous brancherez pour raccorder votre réacteur.

Si vous avez conçu votre système sur la base d’un bulleur, il vous sera nécessaire de chauffer celui ci à une températureconstante. Vous avez deux solutions, vous chauffez avec les gaz d’échappement avec un système d’échangeur comprenant serpentin et thermostat comme j’ai décrit précédemment, ou avec l’eau de refroidissement du moteur que vous ferez également passer dans cet échangeur. Vous pourrez ainsi chauffer votre bulleur à diverses températures, ce qui sera bien pratique lorsque vous expérimenterez avec l’alcool ou le gas-oil ou huiles diverses.



Côté admission du moteur, les prises d’air des quatre cylindres se rejoignent ensemble pour être raccordées directement au filtre à air, il faudra donc prévoir le raccordement de la sortie du réacteur à cet endroit munie de sa prise d’air réglable qui elle-même recevra le filtre à air. Il est à noter que lorsque le moteur fonctionnera exclusivement au fuel, il faudra que cette prise d’air ou une autre, soit bloquée en position ouverte au maximum. On peut envisager l’installation de deux vannes d’entrée d’air, une qui sera soit complètement fermée ou ouverte pour le fonctionnement en diesel, et une deuxième qui servira uniquement au mélange de l’air et du gaz du réacteur. Ces deux vannes pourront astucieusement être réalisées en se servant d’un carburateur double corps. Un des deux corps sera transformé en carburateur à gaz, et l’autre corps verra son papillon, normalement fermé, équipé d’un dispositif d’ouverture raccordé à la commande de la pompe à injection du fuel.

Si vous adoptez le système de volatilisation avec bulleur utilisant les gaz d’échappement, il sera avantageux d’installer un réservoir à pression constante pour ces gaz de façon à stabiliser un peu plus le fonctionnement du bulleur. Celui ci pourra être réalisé avec un bidon métallique de quelques litres et muni d’un clapet réglable, (dessin).

Il vous reste à vous mettre au travail et à essayer d’avoir encore plus d’imagination que moi, prenez aussi le maximum de précaution pour éviter tout accident dans vos expérimentations. 

Consultez aussi ma page9, où une solution plus simple vous est proposée, adaptable aussi bien auxmoteurs essence que diésel.David M.


Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8
Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16

Menu Sommaire Accueil

 www.quanthomme.com et www.quanthomme.org