ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

LA MACHINE DE NEWMAN par Jean-Louis NAUDIN et Michel DAVID
 

10.2 Démonstration de la Machine de Newman en fonctionnement autonome

du 202 et 03/12/1998


Retour au sommaire



Cette vidéo est visible sur le site de Jean-Louis Naudin http://members.aol.com/jnaudin509/. Voici ce qu'il dit :

Je suis heureux de vous présenter une vidéo commentée sur la version v2.0 de la Machine de Newman en fonctionnement autonome. Après avoir débranché l’alimentation, la machine peut tourner par elle-même pendant quelques minutes à 330 tours minutes tout en produisant de l’énergie mécanique et électrique. C’est le premier pas, il faut que j’augmente cet effet pour avoir un vrai fonctionnement autonome et durable.

Pour ceux qui disposent de Real Vidéo Player ™ attachez vos ceintures et regardez !
Sinon vous pouvez télécharger RealPlayer5.0 en vous connectant à http://www.real.com/products/player/ Le commentaire existe en français, anglais et allemand.

D’autres commentaires au sujet de cette démonstration : La vitesse de la Machine de Newman était d’environ 330 tours / minute, sans charge sur l’axe, l’entrée électrique était de 210 mW environ. C’est la puissance nécessaire pour surmonter les frictions mécaniques et les pertes de Joule. C’est ce qui a déjà été mesuré lors du test précédent (voir le rapport du 22/11/98.) Schéma de l’alimentation




Le temps de fonctionnement autonome pendant la démonstration a été de 5 minutes. On peut remarquer que l’alimentation utilise deux condensateurs de 160µF en séries, ce qui donne ainsi une capacité de 80µF à 620 volts. L’énergie stockée dans les condensateurs (C1, C2) est de : W = 0.5 * 80e-6 * (620 ^ 2) = 15,3 Joules.

Quand j’ai débranché l’entrée Vac 220, la machine de Newman avait seulement 15,3 Joules d’énergie pour tourner toute seule. J’avais précédemment mesuré que l’énergie nécessaire pour surmonter les pertes mécaniques et pertes de joules étaient de 210 mW, avec les lampes au néon, cela indique environ 220mW d’électricité.

Ainsi, cela donne un temps de fonctionnement calculé de T = W / P = 15,3 / 0,22 = 70secondes. Ceci signifie qu’après 70 secondes le voltage des condensateurs a chuté à 0 volt (ce qui n’est pas le cas dans ce test). Le schéma ci-dessous montre l’enregistrement du voltage par rapport au temps de l’alimentation pendant le test en marche autonome.




Vous pouvez remarquer que la machine de Newman s’est arrêtée à 45 volts et après 5 minutes de fonctionnement autonome.Sans tension dans l’alimentation et la machine de Newman précédemment placée sur la même vitesse de rotation, le temps nécessaire pour un arrêt complet est de 30 secondes. Il semble toujours que l’exploration approfondie de cette machine vaille la peine d’être faite…

  

Les lampes néon clignotantes montrant le flux des pics de courant direct et de retour



Image d’oscilloscope montrant le voltage sur chaque ampoule néon
CH1 = pics de courant continu, CH2 = pics de courant de retour
Remarquez le voltage moyen mesuré à gauche.

Dernier Chapitre:  10.3 Mesures de flux d'énergie
Chapitre précédent:  10.1 Premiers résultats de sur unité


Retour au sommaire



Retour à l'Accueil