ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

SUR LA PISTE DE L'ENERGIE LIBRE : d'autres chercheurs dignes d'intérêt

Page créée le 5 octobre 1999


Retour au Menu

Accès au moteur de recherche

ADAMS Harold
Lake Isabella (CA)
 

Il a travaillé sur un moteur - tombé dans l'oubli depuis - qui semble bien être celui de Keely et qui a été montré à la fin des années 40 à de nombreuses personnes y compris des scientifiques de la Marine.
 

ARNO Kenneth C.
Compagnie de Développement et de Recherche de l’Energie Gravitationnelle de Elmhurst (Illinois)

En qualité de Directeur de Recherche de cette compagnie, il écrit en Novembre 1985 à Newman :
" …Nous, qui travaillons avec l'électricité, n’avons jamais réalisé le potentiel des grandes bobines dont vous vous servez. On nous a toujours dit, dans l'industrie d'économiser le cuivre en faisant de petites bobines, ce qui nous oblige à utiliser plus de courant électrique pour faire le même travail magnétique. C'est ce qui a été enseigné et a contribué à cacher le potentiel énergétique de bobines plus grandes aux champs fondamentalement plus grands et qui s'effondrent…"
 

AVRANDT DICK
 

A la fin des années 30, il a fabriqué la plupart des appareils à effets spéciaux à haut voltage pour les films sur Frankeinstein comme " La fiancée de Frankeinstein ". Bill Wysock a offert un de ces appareils à l’International Tesla Museum à Colorado Springs.
 

BOHNING P.
 

De Palma fait référence à lui dans son intervention au congrès de Totonto, au sujet d’un article datant de 1941/42. Böhning appartenait à la faculté de physique de l’Université de Breslau en Allemagne. Au début de la guerre, il avait fabriqué un moteur qui, contrairement aux moteurs classiques marchait sans " rétrocouple", c’est à dire comme une N-Machine. Il est donc possible ainsi de convertir le principe de la N-Machine pour faire marcher des moteurs. Après la guerre, ces papiers ont été emmenés aux USA, et y ont été enlevés (rapports FIAT).
 

BOUGON George H.
 

Détenteur du brevet US n° 1859.764 du 24/05/32 pour le Bougon Magnetic Device. Cet inventeur a été victime d'événements tragiques, son atelier a été détruit, et il s'est retrouvé ruiné. Vers la fin de sa vie, il a adressé à Gaston Burridgs (voir Hendershot) de nombreux plans et descriptions d'expérimentations. Burridgs a testé plusieurs appareils, dont certains construits par lui-même et a confirmé ce qu'avançait Bougon. Le brevet est maintenant dans le domaine public.
 

BUERGER DOUGLAS
 

ISNE 1996 mentionne son Spin Breeder Generator, appareil à sur unité basé sur la rotation terrestre.
 

BULL Harry W.
Syracuse (New York)
 

Il a construit un modèle expérimental à réaction dans lequel, une fois le courant coupé, les deux pointeurs coincident. Ce sont des électroaimants qui font fonctionner les poids dans l'appareil. (Photo page 168 du livre de R.A. Ford "Perpetual Motion Mystery" cité dans la partie Machines à Mouvement Perpétuel.
 

BUTIKOFER Hermann
Bienne (Suisse)
 

Cité par Jean Baruch, journaliste à Centre France Magazine dans les éditions du 15/01/84 et 12/05/85.
 

Butikofer était sorti ingénieur diplômé du Polytechnicum de Zurich (une référence plus que sérieuse car, bien avant la guerre on y utilisait un système de chauffage du type pompe à chaleur grâce à un torrent glacial proche). En 1980, il eut l’idée théorique d’un engin destiné à économiser l’énergie. Il fit une conférence pour présenter son invention, puis se mit au travail pour réaliser un prototype, un convertisseur de champ quantique, sorte de moteur électrique branché sur le secteur, de la taille d’une machine à laver, fournissant en 1983 28 kW d’énergie calorifique pour 10 kW consommés et ayant la particularité d’être couplé à un volant récupérateur d’énergie. L’appareil était dans un premier temps destiné au chauffage mais pouvait aussi fournir de l’électricité. De fait, les calculs ont montré que la machine de Hermann Butikofer pouvait chauffer par exemple un immeuble de 5 étages comptant une vingtaine d’appartements de 2 ou 3 pièces en consommant 10 kW, soit un coût de 80 centimes suisses, c’est à dire de 50 à 80 fois moins cher que par les moyens conventionnels.
C’est juste après, en 1982, que des chercheurs allemands (Geiger, Hartman Ziegfeld) à l’aide de fonds privés prenaient eux, à Berlin, un brevet européen extrêmement détaillé, exposant les principes d’un moteur générateur totalement différent et nettement plus élaboré. (Voir Geiger).
Butikofer ne s’est avisé de faire breveter sa découverte qu’en 1983. Il ne nous a pas été possible de retrouver cet inventeur. M. Wolfgang Wiedergut, président de BINDU (Association Suisse) dans sa réponse du 09/04/97 a regretté de ne pouvoir nous fournir d’informations.
 

BAUROV Yu A.
Institut Central de Recherche Mécanique de Moscou
 

Ses expériences ont montré que lors du freinage des disques magnétiques en rotation lancés dans le champ du vide, à 300 tours/min., des asymétries apparaissent dans le freinage de la rotation en sens dextrogyre et inverse. Ce phénomène s'explique dans le cadre du modèle de la structure des champs physiques basé sur l'existence d'une nouvelle force apparaissant lors de l'effet sur le champ du vide physique de systèmes magnétiques importants. Voir Physic Letters A 1811993 p. 283-288 qui a publié à ce sujet " Anisotropie magnétique de l'espace, une nouvelle interaction dans la nature."
 

CARO CHARLES R.
CWM Corporation, Florence, SC 28500
 

Robert L. Skillan, 216 Lakeview Road, Spruce Pine (NC) a accepté d’être cité comme témoin d'une démonstration qui a eu lieu dans les années 80 d’un appareil électromagnétique au brevet n° 4.314 192,E-Beam Discharge Power Converter produisant 1kW et annonçant la sur unité.
 

BELIVSKY A. Dr
 

Représentant de la compagnie privée Evrokost de Cherkasy en Ukraine, il a suggéré que sa compagnie apporte son aide en fournissant les aimants nécessaires à un appareil électromagnétique de conversion de VFE.
 

CHALFIN Norm Dr
 

Scientifique éminent, de l’Institut de Technologie de Californie, il a estimé à sa juste valeur le moteur de Gray. Pour l'aider, il a présenté le texte du brevet.
 

COBB Melvin
239 East 69thWay, North Longbeach (CA)
 

Autres contacts, les personnes ayant procédé aux essais Emmerich / Grotz 6915 Algonquin Drive, Loveland (CO) et J.J. Hurtak PO Box FE, Los Gatos, (CA) 95030. Première démonstration vers 1990 d’un appareil à sur unité électromagnétique nommé Energy Conserver Circuit. Le taux de sur unité annoncé est de 120 %. Dernière démonstration connue le 27/04/94.
 

CRUMP Lloyd
 

Première démonstration vers 1954 d’un appareil électromagnétique nommé Energy Extractor au brevet n° 2.813 242 .
 

CUNNINGHAM
 

Auteur du brevet US  4443776 Rotary Magnetic Device
 

DEAN
 

Auteur du brevet Brevet US  2886976  sur un système de conversion de mouvement rotatif en mouvement unidirectionnel,The Dean Space Drive et d'un autre système au brevet US  3182517 Dean Variable Oscillation Systemhttp://home.att.net/~spacedrives/wwdeannl.htm  )
 

DEAVENPORT Larry

Il a reproduit les travaux de T.T. Brown. La dernière démonstration de l’appareil a eu lieu en 1953. INE. lui donne la note de 8 sur 10 et 7 sur 10 pour son intérêt commercial. (Cité dans ISNE en 1996)
 

DEL VECCHIO, KRAUSE
 

Auteur du brevet US  4595843 Low Core Loss Rotation Flux Transformer
 

DE RIVAS Villasnor
 

Auteur du brevet US n° 4.006 401Electromagnetic generator appareil rotatif magnétique.
 

DRAGONE Léon R.
 

L’inventeur étant décédé, les chercheur et témoin à contacter sont
Panos Pappas, 3900 Panay Way, Marina Del Rae, CA 90292
Susan Morril, The Charles Stark Draper Laboratory, 655 Technology Square, Cambridge, MA 02139.
 

Leon Dragone a inventé le Permanent Magnet Energy Conversion appareil magnétique électrique dont la première démonstration a eu lieu en 1987. Pour des informations complémentaires voir Tim Vaughan dans les commentaires sur l'expérimentation de la machine de Newman étudiée par Jean-Louis Naudin, particulièrement l'explication possible du refroidissement de la bobine.
 

EARLE
 

Cité par ISNE 1996 pour unWindmill Home Generator
 

EWERT GAMALO-TIOZON K.D.
Tél : 00.49.59.33.92.620 Fax : 00.49.59.33.92.621
 

Dans l’ouvrage " Sociétés secrètes " de Jan van Helsing qu’il a édité, il est question (page 7) de sa réalisation à Energie Libre, dont il a été fait mention dans sa revue Resolut. Selon les éditions Félix, il s’agit d’un générateur dépassé aujourd’hui. Pour référence un livre "Die Energie Maschine" de Ewert/Würth , Energie zum Nulltarif est diffusé par Verlag Dr Michael Damböck A - 3321 Ardagger, Markt 86. Tél et Fax : (O) 7479/6329
 

FARNSWORTH/TROMBLY
 

Appareil électromagnétique Farnsworth/Trombly Energy Generator au brevet US  3386883  .
 

GERMAN James W.

 

Il y a beaucoup de ressemblances avec Ecklin dans le brevet US  5191258 Electric current generator including torque reducing counter magnetic field de ce Texan. Son générateur a été fabriqué et testé, il en existe une vidéo. Voir sur Internet  http://www.geocities.com/researchTriangle/lab/1135/german.htm

 

 

 

 

 

GRAY Ashley
 

Il a construit et testé un générateur Adams PSG, selon les plans détaillés de Adams. De nombreux essais et modifications ont été faits dont l'ajout de bobines génératrices dans le but d’obtenir l’effet de résonance d’Adams et un résultat au-dessus de 1. Après de nombreuses analyses, Gray dit ne pas avoir vu un résultat évident de sur unité .
 

HACKENBERGER R.B.
 

Ingénieur en électricité, précédemment chez Sony et Sylvania qui a rejoint la petite compagnie de Edwin Gray.
 

HARTWELL Ralph M .
715 Jefferson Heights Avenue Jefferson, Louisiana 70121-1110
 

Ingénieur en télévision de New Orleans qui a travaillé avec Newman et a fait de 1983 à 1993 des essais sur différentes machines et pense que 4 sortes d’énergie sont produites. En 1987, au congrès de Hanovre, il annonce l’existence de 7 vidéos NTSC sur la technique désormais entrée dans l’histoire de Newman. Il pense que la théorie finale sera un hybride entre la théorie de la physique classique et celle de Newman. Un chercheur a même avancé que la Fusion Froide y était impliquée.
 

HATTAWAY GEORGE D.  
39, Kendall Avenue, Toronto, Ontario, M5R , 1L5, Canada
 

Ingénieur, président du congrès 1981 de Toronto (où il est né) et soutenu par son père, important agent d’assurances de cette ville. Il a fait une démonstration de N-Machine et d’un générateur de Coler. Il consacre ses loisirs à construire des convertisseurs d’énergie de champ gravitationnel. Au congrès de Denver, en 1994, il présente les essais de NCET Non Conventional Energy Technology (Canada) appareil de type électromagnétique Unipolar Dynamo qui a fait l'objet de centaines d'essais. Il en a expliqué le fonctionnement et donné des indications pratiques pour vérifier la mesure des puissances réelles d’entrée et de sortie. Il met aussi l’accent sur l’énergie calorifique, et mécanique obtenue en plus de l’énergie électrique.
 

HASTINGS Roger Ph.D
Sperry Corporation , Saint-Paul (Minnesota)
 

Il dirige ce centre technologique électronique sur la supraconductivité. Il a été un des premiers à étudier la machine de Newman. Il a fait une intervention au congrès International Tesla Society, en 1986.
 

HENTHRON Wayne
Los Angeles & World Federation of Science and Engineering, 15532 Computer Lane, Huntington Beach CA 92649
 

En 1976, il a construit une voiture électromatique qui produisait et régénérait sa propre électricité. Le système consistait à faire fonctionner les batteries comme des condensateurs, la voiture roulant avec 4 alternateurs d’automobile maintenant la charge des batteries. Il y eut si peu d’intérêt officiel pour son système que l’inventeur s’est résolu à le commercialiser et participe à la fédération citée ci-dessus.
 

HICKOX Barbara
 

Elle est l'auteur d'un brevet n° 4249 096 de 1991 sur une dynamo (citée dans Status/International Forum on New Science 1992).
 

JENSEN-FROKJAER Borge
Université de Copenhague (Danemark)
 

Physicien et professeur, il avait déjà donné une conférence en 1980 à Hanovre. A Toronto, en 1981, il montra deux modèles de transformateurs. Ceux-ci font partie des travaux des Instituts de Techniques Ecologiques créés en Suède et au Danemark. (Il existe aussi au Danemark une organisation Scandinave de Recherche sur l'Energie Non Conventionnelle et la Théorie de l'Implosion de Viktor Schauberger).

Dans ce transformateur, il y a, en principe une assez grande bobine primaire centrale, autour de laquelle sont placées, comme des satellites, 8 bobines secondaires. Le modèle des Suédois a atteint 300 % de rendement. L’aimant Suédois semble particulièrement démontrer que l’énergie électrique de la bobine secondaire ne se produit pas directement à partir de la bobine primaire. Elle se produit en réagissant avec un troisième champ, celui des tachyons. C’est la seule façon d’expliquer pourquoi les bobines secondaires produisent plus d’énergie que celle que la bobine primaire leur envoie. Cependant, on observe un problème de fréquences dans le Transformateur Suédois.
 

JENSEN Paul Raymond
524 East Valerio St Apt C. Santa Barbara, CA 93103 (dernière adresse connue).
 

Il est l'inventeur de deux appareils électromagnétiques Series Resonant LC Circuit, et Unidirectional Transformer cités lors de ISNE en 1994. Les tests ont été faits par Walt Rosenthal 4876 Bethany Lane, Santa Maria CA 96455
 

JINES
 

Auteur du brevet US  3469130 Means For Shielding And Unshielding Permanent Magnets etc.
 

KENYON Keith E.
Van Nuys (CA )
 

Le Dr Kenyon a découvert un désaccord dans les lois physiques adoptées depuis longtemps au sujet des aimants de moteur électrique. Il a donc construit un modèle radicalement différent capable de faire fonctionner une voiture avec une quantité minime d'électricité. En 1976, lors de sa démonstration devant des physiciens et des ingénieurs, ceux-ci admirent que le moteur marchait très bien, mais comme il était au-delà des lois physiques reconnues, ils choisirent de l'ignorer.
 

KINISKI
 

Auteur du brevet US  3811058 Kiniski Rotary-to-Reciprocating Device
 

KINNISON
 

Auteur du brevet US  3899703 Permanent Magnet Motion Conversion Means
 

KLEMKE Erich R.
 

E. Klemke, éminent biochimiste, spécialiste de l’immunologie des stéroïdes a écrit au Dr Nieper que, fasciné par le sujet de l'Energie Libre, il a dévoré son livre.

Il raconte que son père, qui était à la fois architecte et ingénieur en mécanique, avait construit une machine, rouillée, à l’époque, qu’il avait installée au sous-sol. En 1927, année de naissance de Klemke, son père disait qu’il suffisait de la faire démarrer et qu’ensuite elle n’arrêtait pas de tourner pendant 6 semaines en accélérant de plus en plus. Près de la machine, il faisait plus froid que dans le reste de la pièce.

" Elle faisait marcher une dynamo reliée à plusieurs lampes. Elle était constituée de cylindres à l’intérieur desquels se déplaçaient des pistons et disposés sur un modèle rayonnant. Les cylindres, pas les poids, contenaient une huile claire. Si mes souvenirs sont bons, c’est au moment où les pistons atteignaient le point le plus bas, qu’ils partaient violemment vers le centre de la roue à rayons, au moyen d’un système de tuyauterie et de pression produite par la machine. Mon père arrêtait la machine au bout de 6 semaines environ.

Mon père s’est vu refuser le brevet, à cette époque, sur le motif de "  mouvement perpétuel  " car ses équations violaient une des principales lois de conservation de l’énergie. Plus tard, sous le troisième Reich, en 1936, je crois, il parla de sa machine à Hermann Göering, responsable alors du quatrième plan annuel. Je me souviens nettement de la déception de mon père lorsqu’un fonctionnaire lui a répondu que sa machine ne pourrait jamais fonctionner. Il s’est offert à transporter cette lourde et grosse machine jusqu'à Berlin pour en montrer le fonctionnement, mais le début de la guerre a fait échouer sa proposition.

J’ai ensuite perdu de vue la " roue ". Cependant, ma sœur qui est resté à Halle, en Saxe, au lieu de revenir vers nous après la guerre, l’a probablement encore, et les écrits concernant la machine attendent quelque part, d’être redécouverts. Je suis maintenant convaincu, après avoir lu votre livre, que mon père captait l’énergie tachyon de l’univers."
 

KUNEL
 

Générateur allemand en système ouvert composé d’électroaimants en rotation et d’anneaux stator magnétiques. Le premier prototype aurait été testé en avril 1980. Il a reçu une vive opposition de la part des scientifiques orthodoxes allemands. Quant au prix Nobel Werner Heisenberg, il a dit de l’inventeur :
 

"  Je pense qu’il est possible de se servir du magnétisme en tant que source d’énergie. Mais nous, imbéciles de la science ne pouvons le faire, il faut que cela provienne de l’extérieur. "
 

KUROKI
 

Auteur du brevet US  4305024 Magnetic Motor
 

LEIBOWITZ MARTIN N.
1155 Hiilsboro Mile A1A Hillsboro Beach, FL 33062
 

INE le cite pour un appareil à sur unité, machine Electromagnétique et mécanique dénommée MNL-DHE Generator.
 

LENGMATTLI
 

Centre de recherche suisse cité pour un double convertisseur de 4 kW (photo dans l’article du 28/10/95 de Wirtschaft Blatt ) et dont le diamètre du volant de rotation est de 30 cm.

A la question posée en avril 1997 par "Quant’Homme "pour retrouver ce convertisseur, M. Wolfgang Wiedergut répond : Le convertisseur de Lengmattli ne fonctionne absolument pas…
 

LENS Fritz
 

Ingénieur en mécanique, il a rejoint la compagnie de Edwin Gray.
 

LINDEMANN PETER A.
175 Barenata En. Hilo, Hawaï 90720

 

Il a breveté le 01/12/81 un générateur de type Ecklin, et a fait un transformateur mécanique rotatif (MRT). Au lieu d’avoir un enroulement primaire il a soit des aimants permanents, soit des électroaimants et une culasse de métal avec des bobines à courant continu.

 

LINDSEY
 

Auteur du brevet US  2279690 Lindsey Motor/Generator Unit
 

MAC MURTRY William G.
 

Associé proche de Robert Adams, il parle de l’enthousiasme que ce moteur Adams Pulsed Electric Motor Generator avait créé dans le monde. Il faut simplement adopter des méthodes plus rigoureuses pour évaluer ce qui est annoncé.
 

MacNEILL Ken
P.O. Box 99 Long Creek SC 29658
 

Cité par ISNE 1994 pour un appareil dénommé Proposed Hubbard Coil Motor et pour un autre électromagnétique le Reluctance Generator.
 

Mark STEPHEN
7435 HummingBird lane, Anaheim Hills, CA 92808
 

Inventeur d'un appareil électromagnétique à sur unité le Stevens Generator dont la première démonstration (sans témoin connu) a eu lieu vers 1992 et la dernière en 1996 ; production annoncée de 1000 watts. On trouve cet appareil sur le web sous la référence Video Inventor Profile, vidéo datant de 1997.
 

MARKOVITCH Peter
 

La référence de son appareil électromagnétique Apparatus to Rectify Ether Energydans le Manual of Free Energy Devices chez SEA/US. La première démonstration date de 1977, sur unité annoncée 500 Watts.
 

MARTIN Don
 

Au symposium Tesla de 1998 (Colorado), il a présenté un moteur de 2 CV qui peut être raccordé au réseau au départ puis débranché dès que le système est enclenché.
 

MAY Ed
 

Ingénieur du projet de convertisseur monté sur une Buick Wildcat en 1965 (voir Jamison et Mueller).
 

McKIE SCOTT
Anaheim Hills CA 92808
 

Cité lors de IECEC 1991. Son appareil électromagnétique, le McKie Power On Demand Module (PODMOD)a été montré dans l'été 1996, le témoin étant Walt Rosenthal, Bethany Lane, Santa Maria CA 93455.
 

MELNIC
 

Auteur du brevet US  4261212 Unidirectional Force Generator
 

MERRITT  THOMAS D.
 

Auteur du brevet US  4500827 Linear Reciprocating Electrical Generator concernant un générateur électromagnétique
 

NICHELSON Oliver
 

En 1991, il a fait une récapitulation de deux des dernières conceptions d’appareils producteurs d’énergie de Tesla, dont une dynamo unipolaire en forme de turbine permettant à une machine de continuer à produire de l’électricité après avoir été débranchée. Son article est également important car il décrit une bobine pour l’électromagnétisme brevetée en 1893 et qui ressemble à celles, coniques et bobinées en sens inverse de Walter Russel.
 

PAPADOPOULOS Konstantinos
Wibksheide 49 Hannover (Allemagne)
 

Depuis 1990, il occupe ses loisirs à mettre au point un système à aimants permanents. Son prototype qui fonctionne chez lui crée de l’énergie cinétique. En partant de 2 à 3kp, il obtient 12 à 16 kp. Il est possible de perfectionner cet appareil, qui peut aussi convenir à un générateur rotatif, en système hydraulique ou pneumatique. C’est pourquoi, il s’est adressé à Siemens pour savoir si la firme était intéressée pour le développer et le construire. Voir le dossier " Evolution de la Recherche " dans la partie relations avec les industries.
 

PASICHINSKYJ
 

Auteur du brevet US  4904926 Magnetic Motion Electrical Generator
 

PINKERTON
 

Auteur du brevet US  4945273 High Efficiency Electrical Machine
PM SQUARE LINEAR MAGNET MOTOR

Ce moteur à aimants permanents décrit dans le site Internet de Hartmann est une amélioration du TOMI. Il pourrait être utilisé pour la propulsion des trains.

La principale amélioration réside dans le fait que deux plaques d’acier ST37 ou ST 100, épaisses de 1 à 2,5 mm ont été placées de chaque côté des aimants circulaires de la piste (appelés aimants rotors dans le TOMI), mais qui, en vérité, ne se déplacent pas mais sont seulement les aimants de stator.

Le nombre des aimants peut varier, mais ils ne doivent pas être trop nombreux, parce qu’ils affaibliraient le flux dans la piste. Des essais avec 7 à 10 aimants sont recommandés pour débuter. On peut ainsi forcer le flux magnétique à suivre la bonne voie aux extrémités de la piste stator. ( Ce système fait penser au SMOT de Greg Watson, pour plus de détails voir le site de Stefan Hartman )
 

POTTER David
 

Dans la Vidéo américaine que Light Works a sorti en 1997, il présente un moteur de type Adams fonctionnant avec contrôle informatique.
 

POWELL Arthur
Drumright (Oklahoma)
 

Associé à James W. Honey, ils ont le brevet US n° 1835 721 du 08/12/31 Powell Permanent Magnet Motor qui est tombé dans le domaine public et dont on ne connaît pas de fabrication.
 

POYSA J. W.
Hollywood, CA
 

Brevet US n° 1963. 213 du 19/06/34 Poysa Permanent Magnet Motor. C'est une machine plus compliquée que celle de Powell comprenant de l’électromagnétisme mais dont certains caractères pourraient s’appliquer à des moteurs à aimants permanents. Pas de société connue pour fabriquer ce moteur dont le brevet est tombé dans le domaine public.
 

PRENSINGER Johann
 

Chercheur Autrichien qui travaille sur un générateur de type Testatika.
 

PUTT
 

Auteur d'un brevet US  3992132 Energy Conversion System
 

SCHLICHER
 

Auteur du brevet US  5142861 Magnetic Impulse Propulsion System
 

SMITH Don
Energy Consultant, 8110 Bent Oak LN Spring, Texas 77379
Tél: (713)370-4547
Donald L. Smith, CEO TRANSWORLD ENERGY
e-mail  donsm1@earthlink.net

Au symposium Tesla de 1998 (Colorado) il a présenté un moteur magnétique de 34 cm de hauteur, comportant des poulies entraînées par un moteur de 12 V et délivrant 5 à 10 kW.

Pour aller plus loin : voir  http://www.altenergy-pro.com/    et  http://www.makisoft.net/quantronix 
 

SOULE Evan
 

En 1986 il a participé à la rencontre de New Orleans. Il montre les principes de la Théorie Unifiée de tout Phénomène Physique de Newman. Voir ci-dessus Joseph Newman .
 

SPENCE Geoffery M.
 

Cité par INE pour un appareil électromagnétique à sur unité appelé Energy Conversion System.
 

STAHOVIC
 

Auteur du brevet US  4207773 Magnetic Piston Machine
 

STEPHENS William
 

Cité par Ine pour un appareil rotatif magnétique à sur unité, le Stephens Motor. Contacter Bill McMurtry / Toby Grotz, 51 Empress Crescent Bardon, Brisbane 4065 QSLD Australie. Les références portent sur une interview et des schémas de Stephens.
 

STOCKHORN Johny Van
 

Ce chercheur qui veut garder l’anonymat, Stockhorn est son pseudonyme (même si le NET Journal peut communiquer l’adresse de son bureau) a été un des premiers à voir le générateur Testatika en 79-80. Comme Schauberger, dont il a lu les ouvrages, il a beaucoup étudié la nature. Il dit connaître des endroits où sont des trésors, de l’or dans les montagnes et des pierres précieuses en Amazonie.

Il aimerait capter l’énergie des orages. Il a fabriqué une machine de type Testatika, mais, probablement en raison de l’humidité de l’air il n’obtient pas de bons résultats. Il dit posséder une technologie qui permet de communiquer avec les extraterrestres. Il est prêt à travailler avec une personne sérieuse pour réaliser l’appareil sans toutefois montrer tous ses dessins pour empêcher toute mauvaise utilisation. Il poursuit ses recherches, persuadé que Faraday avait tout compris mais pas tout dit.
 

STONEBURG William G.
Largo (Florida)
 

Première démonstration de son appareil en 1983, référence US Patent Manual of Free Energy.
 

TEAL Bob
616, Royal Palm Drive, Kissimee, FL 32743
 

Cet ingénieur en retraite à inventé son Moteur à Magnepulsion au brevet US n° 4 024 421. C'est un appareil sans carburant, ni émission de gaz, fonctionnant grâce à 6 petits électroaimants et un système secret de timing. Sa conception était si simple qu’il n’avait besoin d’aucune maintenance et qu’il suffisait d’une petite batterie de moto pour le lancer. Seul le scepticisme l’a accueilli…
 

TRACY
 

Auteur du brevet US     3703653 Tracy Magnetic Motor
 

TROYAN Joseph P
 

Il conçut un volant qui pouvait propulser une voiture pour moins de 2 cents au kilomètre. En utilisant un principe de proportion d'amplification de mouvement, dans un système fermé, le moteur Troyan (brevet US n° 040011) pouvait facilement être fixé à des générateurs électriques.
 

VOGEL
Vogel, Bosch Electric Stuttgart (Allemagne)
 

Il représentait l’Allemagne au congrès de Hanovre en 1980.Progress for All dans son n° 1 a publié l’invention de Vogel, fondée sur l’extraction de chaleur par son transformateur d’énergie quantique. La même revue mentionne que M. Lameyer a inventé un principe similaire à celui de Vogel. M. Valentine précise que Vogel a reconnu dans l’invention de Edwin V. Gray un modèle très proche du sien.
 

WANLASS Chris
 

Inventeur d'un moteur -générateur rà sur unité référencé dans le Manual of Free Energy Devices.
 

WARD Sonne
PO Box 235, Hamer, ID 83425
 

Appareil électrique magnétique de type N-Moteur dont la première démonstration a eu lieu le 11/10/94. L'appareil a été testé par Toby Grotz, 760 Prairie Ave, Craig, CO 81625. L'appareil est cité dans NEN de février 1995 page 15.
 

WATSON James
 

Un des meilleurs expérimentateurs qui a construit plusieurs machines de démonstration de plus en plus performantes. Chaque machine dépassait ses propres frictions internes et rechargeait ses propres batteries. Il travaille actuellement sur un appareil sans pièces en mouvement.
 

WORTHINGTON Harry L.
San Francisco (CA)
 

L’inventeur, auteur du brevet US n° 1859.643 du 24/05/32 Worthington Permanent Magnet Motor a créé deux sociétés pour exploiter ses inventions The magnetic motor corporation et Fuelless magnetic motors LTD. Il a aussi déposé d’autres brevets pour des appareils similaires ou plus perfectionnés. A l’époque ou Burridgs écrit (1967-1968), l’inventeur est mort depuis longtemps et ses sociétés sont fermées depuis des années. Validité des protections de brevets : 17 ans, n'importe qui peut donc les expérimenter.
 

ZOLETA J.C.
 

Son nom est associé au Tap 13, Triac Alternator. Il est l'auteur du brevet US  3835365 Flywheel Oscillator Power System.
 

ZUBRIS Joseph R.
Zubris Electrical Company, 1320 Dorchester Ave, Boston, MA 02122
 

Il a mis au point en 1969 un projet de circuit électrique automobile (brevet US n° 3.809.978), qui selon lui devait lui coûter $100 par an pour fonctionner. En partant d'un vieux moteur électrique de camion de 10 CV, il élabora un système exceptionnel pour obtenir de très hautes performances de son vieux moteur Mercury de 1961 qu'il alimentait à partir de son installation. L'appareil diminuait réellement de 75 % la perte d'énergie au démarrage de la voiture électrique, et en faisant baisser l'excitation une fois démarré, fournissait un gain d'autonomie de 100 % par rapport à un moteur électrique classique. Il a été choqué du manque de réaction du monde des affaires, et depuis le début des années 70, il a commencé à vendre des licences $500 pour intéresser de plus petites entreprises.


PLUS TOUS CEUX QUE NOUS N'AVONS PAS ENCORE DECOUVERT

ET QUI NOUS EXCUSERONT CERTAINEMENT

LA PISTE RESTE OUVERTE …

 


Retour au Menu



Retour au sommaire



Retour à l'Accueil