ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Page créée le 20 décembre 2005

 

 

Les carnets de René

 


Moteur à gazole et hydrogène

L'équipe de recherche "Hydrogen and Allied Renewable Technology" de l'Universite de Tasmanie développe un moteur qui fonctionne avec un mélange de gazole et d'hydrogène. Le mélange hydrogène-gazole s'effectue dans une seule chambre de combustion.

Ce nouveau système, qui n'est pas sans rappeler le système Pantone ou le système de Jean-Marc Moreau, a la capacité de diminuer la consommation de gazole de 80% et d'augmenter la puissance du moteur de 20%. A l'instar du Pantone, il offre l'avantage de réduire énormément les émissions de gaz à effet de serre : la combustion d'un mélange comprenant 30% d'hydrogène réduirait les émissions d'environ 70%. De même, il peut être installé sur tout moteur diesel, et à très bon marché, soit environ 3000 AUD (dollar australien) selon les inventeurs.
Le flux d'hydrogène au moteur est contrôlé par un dispositif développé par la même équipe (Mechatronic Controlled Injection Unit).


L'hydrogène-carburant passera peut-être par une utilisation mixte (hydrogène + carburant d'origine fossile) avant de devenir un carburant à part entière lorsque les problèmes de corrosion des métaux et de stockage auront été résolus. Il ne faudrait pas non plus sous-estimer le coût de production et les techniques mises en oeuvres (respectueuses de l'environnement ou pas).


La recherche peut s'étendre à

- l'étude d' une meilleure réduction des émissions nocives grâce au mélange  de quantités différentes de diesel et d'hydrogène

- la détermination de l'effet de type diesel sur les émissions de Nox, Sox et de PM (particules/suie) avec l'induction de l'hydrogène

- voir les avantages dus à l'utilisation du mélange Diesel-hydrogène comme carburant alternatif destiné à la production de courant dans des zones isolées.

Extraits du site : A study of Diesel-Hydrogen fuel mix on a stationary compression engine (Post-Doctorate).

Supervisors:
Vishy Karri
http://fcms.its.utas.edu.au/scieng/eng/pagedetails.asp?lPersonId=922
Deputy Head of School phone +61 3 62262433
mailto: Vishy.Karri@utas.edu.au
Frank Bullen
http://fcms.its.utas.edu.au/scieng/eng/pagedetails.asp?lPersonId=593

Members:
Hafez A Hafez
http://fcms.its.utas.edu.au/scieng/eng/pagedetails.asp?lPersonId=2617


Brève info complémentaire transmise par Mr Paul K. le 22/12/2006

Les ingénieurs allemands utilisaient déjà un MELANGE HYDROGENE/GO pour leurs fameux DIRIGEABLES. Ceci pour récupérer l'h2 plutôt que de l'évacuer en pure perte en phase descente. Une importante étape de recherche au sol a été menée par le constructeur des aéronefs avant application. Les résultats des recherches de l'époque faisant entre autre apparaître un rendement plus important des moteurs GO lorsqu'ils fonctionnaient avec un mélange hydrogène/GO...!

Je suis certain de cette info mais incapable de vous fournir de suite des réf.

Page 15

 

 

Retour sommaire carnet